1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. L’UE s’ouvre aux touristes vaccinés : les Algériens pourront-ils voyager ?
Visas et Immigration

L’UE s’ouvre aux touristes vaccinés : les Algériens pourront-ils voyager ?

L’Europe ouvre ses frontières à tous les touristes entièrement vaccinés. La bonne nouvelle a été annoncée, ce mercredi 19 mai, à l’issue d’une réunion des ambassadeurs des 27 membres de l’Union européenne.

L’ouverture concerne les personnes entièrement vaccinées, quel que soit leur pays de résidence. Il s’agit de voyageurs qui ont reçu les deux doses d’un vaccin (une seule dans le cas de Johnson & Johnson) autorisés par l’Union européenne. Quatre vaccins sont autorisés en Europe : Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson.

Les voyageurs qui ont reçu un vaccin validé en urgence par l’OMS feront l’objet d’une considération, a précisé l’Union européenne. Comprendre : l’accès à l’Europe ne sera pas automatique pour ces personnes.

Les touristes algériens pourront-ils voyager en Europe ?

Pour l’heure, la réponse est non. Pour au moins trois raisons.

  1. Les frontières algériennes sont fermées

Le conseil des ministres, réuni dimanche 16 mai, a annoncé une réouverture partielle des frontières.

En réalité, le terme réouverture des frontières n’est pas le mieux indiqué. Il s’agit plutôt d’une reprise des vols de rapatriement, à raison de cinq dessertes par jours de et vers trois aéroports algériens : Alger, Oran et Constantine. D’ailleurs, le Haut conseil de sécurité (HCS), réuni hier mardi, a annoncé le maintien de la fermeture des frontières terrestres jusqu’à nouvel ordre. Les dessertes maritimes restent également suspendues.

Pour la reprise des vols Air Algérie, les conditions de voyages n’ont pas été précisées, mais il est clair que les Algériens titulaires de visas de tourisme ne seront pas concernés dans un premier temps.

  1. Les réticences du comité scientifique algérien

Officiellement, la question n’a pas été abordée. Mais elle suscite des réticences parmi les membres du comité scientifique algérien. D’ailleurs, le nouveau protocole mis en place ne fait aucune mention des voyageurs vaccinés. À moins d’un changement, ils seront traités comme les autres passagers : test PCR négatif effectué de moins de 36 heures avant le vol, test antigénique à l’aéroport en Algérie…

La prudence des membres du comité scientifique s’explique par deux éléments.

D’abord, le nombre de personnes vaccinées en Algérie est très faible. Leur permettre de voyager librement risque de susciter de vives critiques et de faire remonter à la surface les retards de la campagne de vaccination et les accusations de passe-droits.

Ensuite, d’un point de vue scientifique, il n’est pas clairement établi que les personnes vaccinées ne peuvent pas être contagieuses. Il faudrait d’abord vacciner une bonne partie de la population algérienne pour envisager la possibilité d’autoriser les personnes vaccinées à circuler librement, estiment-ils.

  1. Les pays européens n’ont pas repris la délivrance des visas aux Algériens

Dernier obstacle : les visas touristiques. Jusqu’à présent aucun pays européen n’a repris la délivrance des visas C pour les Algériens.

Les consulats de France en Algérie vont commencer à réceptionner les demandes de visas à compter du 1er juin prochain.

La reprise va concerner exclusivement le renouvellement des visas de circulation. Il s’agit de visas d’une durée d’un an minimum. Les autres de types de visas C, dont les premières demandes, ne seront pas concernés dans un premier temps.

Les premiers visas de circulation seront délivrés à partir de juillet dans le meilleur des cas. Et au compte-gouttes

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus