Macron veut durcir la politique d’immigration de la France

Le :

Le président français Emmanuel Macron aurait fait part en privé de sa volonté de durcir la politique de son gouvernement en matière d’immigration afin de « répondre aux inquiétudes des Français », rapporte ce mercredi la radio française RTL.

 

Macron aurait évoqué le sujet à ses proches lors d’un diner organisé au Palais de l’Elysée la semaine dernière. « Il faut parler d’immigration », aurait tranché le président français, estimant que la réponse aux inquiétudes des français sur ce sujet est insuffisante. Il appuie notamment sa conviction sur plusieurs sondages laissant entrevoir que les « vagues migratoires » inquiètent l’opinion publique française qui a « l’impression d’être débordée et menacée ».

 

Pour montrer aux Français que leur gouvernement se préoccupe et s’inquiète du sujet, un débat inédit sur l’immigration sera organisé à la fin du mois de septembre à l’Assemblée nationale française, une première du genre. « Le gouvernement pourra dire ce qu’il fait. Les oppositions pourront dire ce qu’il devrait faire », indique un responsable de la majorité présidentielle cité par RTL. Le débat ne devrait pas aboutir à un vote mais tous les sujets pourraient être abordés, précise-t-on.

 

Le président français prévoit également d’envisager de revoir les conditions du droit d’asile et de réviser l’aide médicale d’État. L’aide médicale apportée aux migrants en situation illégale permet d’éviter les épidémies et d’éviter que migrants tombent en santé critique les transformant en bien plus lourde charge pour l’Etat. Le gouvernement français pourrait envisager de limiter la portée de cette aide, le parti de la majorité dénonçant déjà « une forme de tourisme médical » qui coûte un milliard d’euros chaque année à l’Etat français.

 

En parallèle, la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a provoqué la polémique en nommant un commissaire chargé de « la protection du mode de vie européen », rapporte Le Point.

 

Un portefeuille décrit comme chargé de la formation des travailleurs, l’asile, l’immigration et la sécurité avec pour mission d’améliorer l’intégration des réfugiés dans les sociétés européennes. Von der Leyen définit notamment le « mode de vie européen » comme devant assurer « la dignité et l’égalité pour tous ».

 

Cependant, l’expression « mode de vie européen » a été auparavant cooptée par l’extrême droite européenne à l’image de la Hongrie comme faisant référence à une Europe catholique et blanche. En réaction, le leader du groupe écologiste au Parlement européen, Philippe Lamberts, a estimé qu’un « commissaire en charge de la protection du mode de vie européen est un scandale absolu ».


 

Rédaction

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Grève en France : cinq vols Air Algérie annulés
Cinq vols de la compagnie Air Algérie, prévus ce mardi 10 décembre, ont été annulés, a appris VVA auprès de Amine Andaloussi, porte-parole de la compagnie aérienne nationale.   « Nous avons cinq vols annulés : deux au départ...