1. Accueil
  2. Taux de Change
  3. Marché noir : l’euro recule face au dinar algérien
Taux de Change

Marché noir : l’euro recule face au dinar algérien

L’arrivée des vaccins, la perspective d’une reprise prochaine des vols internationaux, voire d’une réouverture des frontières, et la poursuite de la politique de dépréciation du dinar par la Banque d’Algérie n’ont pas eu l’effet redouté sur le marché parallèle de la devise.

Sur le marché noir (Square Port Saïd) le cours des principales devises n’augmentent pas face au dinar algérien. Pour l’euro, on assiste même à une légère baisse. Ce dimanche 21 mars, il s’échange à 208 dinars algériens. Le dollar reste stable autour de 175 dinars.

Les intervenants sur le marché ne donnent aucune explication. Ils ignorent les raisons de ce recul. « C’est peut-être en raison de la crise économique actuelle. Il y a moins de dinars, donc les gens achètent moins de devises », explique un « cambiste ».

Ce dernier évoque également la saisie d’une importante somme chez un « cambiste » à Ain M’lila. « La douane a saisi 2,5 millions d’euros chez lui », affirme-t-il.

Valeur du dinar algérien : les assurances du ministre des Finances

Sur le marché interbancaire des changes, le dollar reste proche de son record historique, à 133,64 dinars, selon les dernières cotations officielles publiées de dimanche par la Banque d’Algérie. L’euro remonte légèrement, à 159,50 dinars algériens.

S’exprimant la semaine dernière devant les médias, Aymen Benabderrahmane, ministre algérien des Finances, a exclu une forte dévaluation du dinar. « La monnaie nationale n’est pas en cours d’effondrement comme la décrivent certains. Non ! Elle est en cours de redressement », a-t-il notamment dit.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus