1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Mariages : le drapeau algérien dans le viseur des sénateurs français
Visas et Immigration

Mariages : le drapeau algérien dans le viseur des sénateurs français

Après le voile islamique, la politique française s’intéresse désormais aux mariages de personnes d’origine étrangère. Le Sénat français vient de voter un amendement qui vise à interdire aux Français ayant une culture étrangère de brandir le drapeau de leur pays durant leur mariage.

Le débat choque une partie de l’opinion français, d’une part car il empiète sur la sphère privée des citoyens français, et parce qu’il semble superficiel au moment où la France doit faire face à une pandémie qui décime sa population, d’autre part.

« On aurait pu croire à un poisson d’avril mais il n’en est rien. Après un an de confinements et de couvre-feu (…) les sénateurs ont décidé de s’occuper d’un sujet visiblement plus important, celui des drapeaux étrangers dans les mariages », ironise ainsi, ce jeudi, BFM TV, une chaîne pourtant classée à droite.

Articles en Relation

Un passe-droit pour les Européens, un stop pour les Algériens

La mesure est largement soutenue par les sénateurs de droite. Mais elle suscite de vives critiques à gauche. « On va interdire aux Algériens aux Marocains… de se marier aussi ? », a lancé de son côté Esther Benbassa, une sénatrice écologiste, citée par BFM TV.

Cette restriction ne concerne pas les pays de l’Union européenne mais ceux en dehors de l’espace Schengen. Par ce geste, il semble clair que le drapeau algérien est celui qui est concerné, car il est celui que l’on voit le plus en France, en raison d’une forte communauté algérienne.

Articles en Relation

En effet, il est courant que les Algériens brandissent leur drapeau dans les moments de joie ou par fierté et reconnaissance pour leur culture ; Mariages, fêtes familiales, matchs de football, etc.

Il est vrai que les Algériens ont la réputation d’arborer constamment leur drapeau même lorsqu’il n’est pas à propos. Au point qu’il s’agit d’une blague récurrente en France. Peut-on dire qu’il soit pour autant gênant pour la majorité des Français ?

Articles en Relation

Les Algériens déjà visés à Nice à cause du drapeau

Pourtant cette loi pourrait bien être appliquée à toute la France. En réalité, un test d’une telle mesure a déjà été fait en 2012, par Christian Estrosi, le maire de Nice. Il avait mis en place une interdiction de drapeaux étrangers lors des célébrations de mariage afin de respecter la solennité de la cérémonie.

Les époux doivent aujourd’hui encore signer une charte “de bonne conduite” afin de pouvoir se marier dans les mairies de Nice. Cela implique notamment l’interdiction de drapeaux ou autres banderoles.

Articles en Relation

En 2014, l’élu français a récidivé en interdisant cette fois de brandir des drapeaux étrangers dans sa ville, lors de la Coupe du Monde de football. La décision unilatérale avait clairement choqué car lors des matchs du Mondial, le but est clairement d’afficher quel pays on soutient notamment en arborant les couleurs et le drapeau de son équipe favorite.

La décision du maire avait été motivée par les débordements qui avaient eu lieu dans les grandes villes françaises lors d’un match où jouait l’Algérie. Cette fois, les Algériens étaient clairement visés par l’interdiction.

Le maire avait signifié que les personnes qui agitaient “ostentatoirement” un drapeau étranger seraient verbalisées. Un simple geste symbolique était alors devenu une revendication politique à Nice.

Faudra-t-il cacher ses origines ?

En Europe, la France est le pays le plus obsédé par la symbolique des drapeaux. D’autres pays ayant connu une importante immigration tolèrent que les communautés d’origine étrangère affichent clairement leur drapeau sur le pas de leur porte ou même à leurs fenêtres. Les Français sont les seuls à légiférer sur un emblème aussi personnel. Jusqu’où ira la loi pour interdire une représentation d’un signe étranger ?

Ce débat intervient à nouveau dans le cadre de la loi contre le séparatisme et les atteintes à la citoyenneté, qui a récemment mené à l’interdiction aux mamans portant le voile d’accompagner leurs enfants aux sorties scolaires.

Ce projet de loi semble toutefois mélanger les genres, entre pratique de la religion et spécificités culturelles, tout est scanné et mis dans le même sac, au risque de faire constamment des amalgames. La France veut-elle tout simplement gommer chez ses citoyens binationaux tous leurs traits étrangers ?

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus