1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Maroc : conditions de voyage par avion bientôt allégées
Voyages et Tourisme

Maroc : conditions de voyage par avion bientôt allégées

Alors que le Maroc a rouvert ses frontières terrestres avec l’Espagne, il va continuer d’assouplir les restrictions sanitaires pour le transport aérien. Ainsi, le gouvernement marocain s’apprête à lever la double obligation de présenter un pass vaccinal et un test PCR négatif avant l’embarquement.

D’après le média marocain challenge.ma, la date n’est pas encore fixée mais cette décision est imminente et sera officiellement annoncée dans le cadre du lancement de l’opération Marhaba 2022.

Attendue pour juin prochain, cette opération de grande envergure avait été suspendue pendant les 2 ans de crise sanitaire et intervient notamment pour favoriser les vacances des Marocains résidant à l’étranger qui souhaitent passer l’été au bled.

Jusqu’ici, le contrôle aux frontières avait été assoupli uniquement côté maritime, les voyageurs passant par les ports n’avaient qu’à présenter soit une preuve de vaccin, soit un dépistage négatif de moins de 72 h.

Bientôt, l’un des deux suffira également dans les aéroports, car actuellement les deux sont toujours requis. Cette posture des autorités marocaines vise aussi à relancer le secteur touristique dont la dynamique a été ébranlée par la pandémie.

Des chiffres prometteurs

Sur le papier, tout est réuni pour que le secteur du tourisme renaisse de ses cendres : selon le site lavieeco.com, les chiffres sont encourageants depuis la réouverture des frontières aériennes le 7 février dernier.

Le ministère recense 3,2 millions de passagers dans les différents aéroports du royaume depuis cette date jusqu’à fin avril, ce qui représente 64 % du trafic aérien enregistré sur la même période de 2019, sachant que seuls 17 aéroports marocains sont desservis sur 26, depuis cette réouverture des vols. D’après lavieeco.com, l’ONDA (Office national des aéroports) prévoit un taux moyen prévisionnel de récupération du trafic passagers des aéroports du Maroc de 75 %, par rapport à 2019.

Mais il est clair que la reprise du secteur touristique est étroitement liée à la levée de l’obligation de présenter les 2 preuves anti-covid pour les voyageurs par avion. Les professionnels sont unanimes : supprimer la restriction du test PCR dans les aéroports sera un excellent tremplin pour sortir de la crise et retrouver une activité satisfaisante.

Maroc

Maroc : pas de renaissance du tourisme sans allègement du protocole

Le site lavieeco.com fait état de plusieurs hébergements touristiques (hôtels, raids…) qui demeurent fermés, préférant attendre un assouplissement total des mesures sanitaires pour rouvrir leurs portes aux touristes. Jouer la carte de la prudence leur permet de limiter la casse : ils craignent de ne pas parvenir à régler leurs charges si leur établissement tourne à petit régime.

Cette situation est visible dans plusieurs grandes villes marocaines, notamment Agadir dont les lieux de villégiature oscillent entre 10 et 30 % de taux d’occupation, selon lavieeco.com. « Nous devons nous préparer pour la saison d’hiver qui continue d’attirer les touristes. Cela reste conditionné par la levée de l’obligation de disposer d’un test PCR qui ralentit cette relance touristique », commente Rachid Dahmaz, président du CRT d’Agadir.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus