1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Maroc : des milliers d’annulation de réservations d’hôtels
Voyages et Tourisme

Maroc : des milliers d’annulation de réservations d’hôtels

Annoncée en grande pompe, la grande opération de vols commerciaux vers le Maroc organisée notamment pour sauver la saison estivale est en train de tourner au fiasco pour les acteurs du tourisme.

En effet, la détérioration de la situation sanitaire au Maroc et la dernière décision des autorités marocaines de mettre la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste ”B” des pays dont la situation est considérée difficile a changé la donne.

Les passagers venant de pays de la liste B sont soumis à une période de confinement de dix jours à leurs frais. Une mesure qui avait suscité les critiques de la communauté marocaine à l’étranger.

Articles en Relation

Les autorités marocaines ont ensuite annoncé un allègement pour les MRE (Marocains résidents à l’étranger). La période de confinement est passée de dix à cinq jours avec la possibilité de l’effectuer à leurs domiciles sans passer par les hôtels.

Cependant, ces allègements ne concernent pas les touristes étrangers des pays de la liste B qui restent eux soumis aux mêmes restrictions.

Articles en Relation

Vague d’annulations de réservations au Maroc

Cette situation a eu un impact considérable sur les réservations dans les complexes hôteliers qui tablaient sur un retour des touristes étrangers pour la saison estivale en cours. Selon le site Médias 24, des milliers d’annulations de réservations ont été enregistrées. Le média marocain, citant des opérateurs hôteliers, évoque un report du retour des touristes étrangers à 2022 au lieu de fin 2021.

Habitués des hôtels de Marrakech et d’Agadir, les touristes français et espagnols devraient faire l’impasse sur la destination Maroc pour cet été en raison des mesures restrictives décidées par le gouvernement marocain.

Ainsi, plusieurs hôtels 5 étoiles comme le Four Seasons de la ville ocre qui avait entre 20 et 30 % de réservations de visiteurs étrangers a dû remettre une partie de ses employés au chômage technique », explique un hôtelier cité par Médias 24.

Cette décision aura ainsi chamboulé les plans des opérateurs marocains qui s’attendaient à voir enfin le bout du tunnel durant la saison estivale 2021.

Marrakech désertée par les touristes

L’arrivée des Marocains de l’étranger ne pourra pas sauver la saison estivale selon les déclarations d’un autre opérateur pour Médias 24. Ces derniers qui ont bénéficié d’allègement ne se dirigeront pas massivement vers les hôtels.

Selon les estimations des acteurs du secteur, les touristes locaux et les Marocains de l’étranger rempliront à peine ’’30 % des établissements hôteliers situés en grande majorité dans des destinations balnéaires”.

À Marrakech, les commerçants et les adeptes des activités liées au tourisme qui tablaient sur un retour des touristes sont également déçus.

‘’Cette année, je n’avais même pas les moyens d’acheter un mouton pour l’Aïd. C’est mon père qui l’a fait », confie le dresseur de singes de l’Atlas au journal Le Parisien qui titrait ce vendredi 23 juillet ‘’Marrakech désertée par les touristes français’’.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus