1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Maroc : le casher pour séduire les touristes israéliens
Voyages et Tourisme

Maroc : le casher pour séduire les touristes israéliens

Le 8 août dernier, on apprenait que la Royal Air Maroc et Air Arabia Maroc allaient mettre en place des vols commerciaux directs entre le royaume et Israël dès octobre prochain.

Des dessertes qui viendraient renforcer celles opérées par El Al et Israir depuis le 25 juillet dernier entre Tel Aviv et Marrakech. Les deux compagnies aériennes israéliennes ont déjà transporté des milliers de touristes vers le Maroc.

Le casher pour séduire la clientèle venue d’Israël

Mis à mal par la pandémie du covid-19, le tourisme marocain doit repartir. Pour cela, la solution semble toute trouvée : séduire les touristes israéliens.

Articles en Relation

Depuis le lancement des vols directs entre Israël et le Maroc, les acteurs marocains du tourisme ne manquent pas d’idées.

Des structures proposant une nourriture casher commencent à voir jour dans le royaume. L’objectif ? Engraisser le tourisme en se servant d’un régime alimentaire précieux pour la communauté Juive.

Articles en Relation

Maroc : un établissement casher voit le jour à Marrakech

Joseph Gabinson, fondateur de To be club à Marrakech, est persuadé que cet aspect primordial de la religion hébraïque attirera le public visé. Dans son établissement dédié à la jeunesse, il compte proposer de la cuisine à base de viande 100% casher et ainsi accroître les liens entre le Maroc et Israël.

« Il y a un potentiel touristique énorme », a-t-il déclaré au média TelQuel. D’ici 2022, le Maroc espère accueillir jusqu’à 300 000 touristes grâce aux vols directs entre les deux pays, contre 70 000 avant la crise sanitaire.

Emirates : du casher dans les avions

Les Marocains ne sont pas les seuls à vouloir Israël dans leurs assiettes. La compagnie Emirates sort aussi les grands moyens pour attirer ce public. Avec le lancement de Kosher Arabia, le géant aérien espère bien produire et servir des plats répondant aux normes casher.

Jusqu’à présent, cela était fait via un producteur étranger. L’accord signé entre Emirates Flight Catering et CCL Holdings devrait s’étendre à Dubaï, Bahreïn, l’Irak, le Qatar, Oman et l’Arabie Saoudite sous formes de restaurants, entre autres.

 Le voyage en avion, le repas casher… Israël n’en finit pas d’être courtisée !

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus