1. Accueil
  2. Divers
  3. Maroc : un restaurant au cœur d’une polémique
Divers

Maroc : un restaurant au cœur d’une polémique

Les autorités marocaines ont fermé un restaurant situé dans la région d’Azilal, au Maroc, après la découverte de vers de terre dans un plat de tajine, a rapporté la chaîne Al Arabiya cette semaine.

Cette « découverte » a été faite par deux clients qui ont filmé le plat en question. La vidéo est devenue virale sur Internet. Elle montre un couple se plaignant de s’être fait servir un plat de tajine avec de la viande contenant des vers de terre.

Mise en ligne mercredi dernier, la vidéo montre la viande contenant des vers vivants. Peu de temps après, ces clients ont porté plainte auprès de la gendarmerie royale de la région d’Azilal. Cette affaire a pris des allures de scandale dont l’écho est arrivé jusqu’au Parlement marocain.

Une affaire qui divise les internautes marocains

Le propriétaire du restaurant s’est défendu en déclarant que son restaurant respecte les normes de sécurité alimentaire les plus strictes et qu’il utilise des ingrédients frais pour préparer ses plats dans les conditions les plus hygiéniques. Il dénonce « un coup monté » par le client qui a filmé le plat. Il l’accuse de chercher à gagner des « likes » sur Youtube.

Cet incident a divisé les Marocains entre ceux qui ont salué le geste du couple dans un intérêt de santé publique et ceux qui par peur que l’image du pays ne soit écorchée en ont voulu au couple d’ébruiter l’affaire.

L’activiste Younes Meskine a déploré la campagne qui a ciblé le couple de la part de Marocains qui ont mis en doute la véracité des faits.

Maroc

Craintes pour l’image du tourisme marocain à l’étranger

L’affaire a pris une tournure nationale après que le député Mohamed Oulzine ait saisi dans une question orale le ministre de l’Intérieur tout en appelant à contrôler la qualité des plats servis dans les restaurants du pays.

Le député s’inquiète que la diffusion de la vidéo soit d’ordre à porter un coup à l’image touristique du Maroc. Cette découverte « porte atteinte à la réputation du tourisme marocain, qui a tant souffert au cours des deux dernières années du fait de la fermeture », affirme le député.

« À l’approche de l’été, le tourisme national et étranger s’épanouit, et la demande sur les restaurants augmente, soulevant en toute urgence la question de la prévention et du contrôle, afin d’éviter les intoxications alimentaires », a souligné l’élu.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus