1. Accueil
  2. Actualités
  3. Microsoft Flight Simulator : voyagez partout sans bouger de chez vous
Actualités

Microsoft Flight Simulator : voyagez partout sans bouger de chez vous

Dans ce jeu, n'importe qui peut s'installer dans le cockpit d'un avion, prendre les commandes, survoler tous les endroits qu’il souhaite, atterrir dans la ville et l’aéroport de son choix. Au menu : 37 000 aéroports, des centaines de villes reproduites…

Après 14 ans d’attente, la nouvelle version de Flight simulator, le dernier simulateur de vols Microsoft, prend enfin son envol. La multinationale affirme avoir rendu cette nouvelle édition accessible à tous.

Dans ce jeu, n’importe qui peut s’installer dans le cockpit d’un avion, prendre les commandes, survoler tous les endroits qu’il souhaite, atterrir dans la ville et l’aéroport de son choix…Pour les amateurs de voyages, ce jeu tombe au bon moment avec les restrictions et les fermetures des frontières : il permet de voyager partout dans le monde sans bouger de la maison.

Un large choix de vols

Sorti mi-août, Flight simulator propose une nette amélioration de la simulation de vols à tous les niveaux. Tout d’abord, l’ergonomie de sa carte du monde est liée à de puissantes options.

Avec le simulateur, l’immensité et les merveilles du monde s’offrent aux joueurs. Aucune restriction quant au choix de l’endroit au-dessus duquel ces derniers auront envie de survoler.

Les modélisations de décor sont d’un tout autre niveau, puisqu’ils sont basés sur des textures photoréalistes de chez Bing Map. Plusieurs centaines de villes sont disponibles en photogrammétriques, c’est-à-dire retranscrites dans leur authenticité.

Grâce au générateur de plan de vol, Flight simulator rend possible la planification de n’importe quelle sorte de vol à partir d’un point de départ : hautes altitudes, routes aériennes…

Des nuages en 3D, près de 37 000 aéroports

Une refonte approfondie a également été investie dans le décor des cieux. Cela s’observe notamment dans la manière de générer des nuages ainsi que des effets atmosphériques. Aussi, les nuages en 2D des simulateurs d’antan font place à des nuages en 3D avec une réelle présence dans le jeu. Les jeux d’ombres ainsi que les arcs-en-ciel sculptent le décor. Le basculement d’une météo à une autre rend l’expérience de vol dangereuse et différente.

Autre grande nouveauté sur Flight simulator : la présence des pistes d’atterrissage criant de vérité. En réalité, aucun aéroport n’offre une piste d’atterrissage parfaitement plane. Le simulateur reproduit les quelques aspérités de cette surface afin de se rapprocher de la réalité et de proposer des missions de challenge pour les joueurs.

D’ailleurs, plusieurs personnels au sol ont été prévus dans le simulateur afin d’assister ces derniers au mieux. Le jeu compte en tout près de 37 000 aéroports.

Plusieurs choix d’avion

Le modèle de vol proposé sur Flight simulator est sans conteste l’un des principaux atouts du simulateur. Les développeurs du jeu affirment avoir intégré plus de 1000 points de contrôle sur l’avion. La simulation a été passée au crible par de vrais pilotes professionnels. Les comportements de l’avion face aux variables des météos sont très réalistes. Il n’est plus sur un rail comme pour les versions précédentes puisqu’il possède dorénavant beaucoup plus d’inertie. Les joueurs peuvent enfin expérimenter la vraie mécanique de vol.

En ce qui concerne le choix des modèles d’avion disponible, Flight simulator présente plusieurs aéronefs : allant des petits gabarits comme l’ULM Flight Design aux plus gros porteurs tels que le Jumbo Jeet Boeing 747-8i. D’autres masses d’avion ont été rendues disponibles pour satisfaire l’envie des joueurs les plus minutieux.

Les tarifs

Le jeu dispose de trois versions, avec des prix allant de 79,99 $ à 159,99 $, qui proposent plus ou moins de modèles d’avions.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus