1. Accueil
  2. Divers
  3. Mondial 2022 : la mésaventure d’un supporter dans un aéroport européen
Divers

Mondial 2022 : la mésaventure d’un supporter dans un aéroport européen

Lawrence Amyan, un créateur de contenu spécialisé dans le voyage affirme, dans une vidéo publiée par le journal qatari Al-Charq, qu’il a été empêché, à l’aéroport de Munich, en Allemagne, de voyager au Qatar afin d’assister aux matchs de la prochaine Coupe du Monde 2022.

Le voyageur, de « nationalité européenne », ce qui lui permettrait « d’entrer au Qatar sans visa », a-t-il précisé, s’est rendu à l’aéroport de Munich muni de tous les documents nécessaires, mais il n’a pas pu embarquer au Qatar pour assister au Mondial 2022. La raison, ?« Des conditions impossibles à satisfaire » imposées au niveau de cet aéroport.

Des conditions impossibles à satisfaire

Lawrence indique qu’il a présenté, aux employés de l’aéroport de Bruxelles, son passeport en cours de validité, un test PCR négatif, et sa carte Haya Qatar, qui comporte sa réservation d’hôtel et le billet pour le match du mondial. Malgré cela, le voyageur a raté son avion.

Dans cette vidéo, le créateur de contenu lance un appel aux autorités qataries où il les informe que « les aéroports européens ne facilitent pas du tout les choses aux voyageurs à destination du Qatar pour assister aux matchs de la Coupe du Monde ». Pour étayer ses propos, il n’hésite pas à raconter les détails de son expérience.

Impossible de scanner le code barre ?

« Je me suis pointé à l’aéroport de Munich avec une réservation pour Doha », raconte le voyageur qui a une nationalité européenne. Il ajoute qu’il avait sur lui « tous les documents demandés par le Qatar ».

Sur place, un employé de l’aéroport allemand lui fait savoir qu’il manque un test PCR. Le voyageur affirme qu’il n’y a pas de problème et qu’il va faire son test à l’aéroport même, mais l’employé l’informe que « ce n’est pas la peine de gaspiller ton argent car il te faut un document officiel prouvant que t’as réservé une chambre d’hôtel et aussi un billet pour le match ».

Lawrence lui indique que ces deux documents sont inclus dans la carte Haya Qatar, qu’il a préalablement présentée, ce à quoi l’employé répond que cette carte n’est pas recevable car l’aéroport « n’est pas doté du matériel adéquat pour scanner le code barre ».

« Vous imaginez ça, en Allemagne, même les vendeurs de légumes possèdent ce genre de matériel », lance le créateur de contenu nullement convaincu de l’excuse sortie par l’employé de l’aéroport allemand. Le voyageur confie qu’il a fini par rater son vol et perdre plus de 1500 $ à cause de l’annulation du billet et de la réservation.

Dernier essai au départ de la Turquie

Pour finir, le voyageur assure que les employés de l’aéroport lui ont fait savoir que « c’est le Qatar qui impose ces conditions d’entrée et non pas l’Allemagne. Nous sommes désolés, c’est la faute du Qatar non pas la nôtre ».

Mais Lawrence ne lâche pas l’affaire et décide d’aller au Qatar au départ de la Turquie. Il raconte qu’il s’est rapproché du consulat du Qatar à Istanbul où on lui indique qu’il n’a qu’à présenter sa carte Haya Qatar et un test PCR négatif.

Le voyageur se dirige alors à l’aéroport Sabiha Gokçen à Istanbul où il sera surpris que les employés de Qatar Airways l’aient laissé passer sans même avoir scanné sa carte Haya Qatar. « Ils ont seulement vérifié que le nom et le numéro sur le passeport concordent avec ceux sur la carte », explique le voyageur.

Pour finir, Lawrence Amyan assure que « les Européens empêchent les gens qui veulent assister au Mondial qui se tiendra au Qatar ». Il ajoute que ce qui lui est arrivé « est aussi arrivé à plusieurs autres voyageurs en Allemagne et en Suisse ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus