1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Omicron : retour des restrictions pour les voyageurs algériens
Voyages et Tourisme

Omicron : retour des restrictions pour les voyageurs algériens

En Europe, ce début de l’année 2022 est marqué par l’explosion des cas de contamination au covid-19 liée à la propagation rapide du variant Omicron, plus contagieux que ceux qui l’ont précédé.

Dès l’apparition des premiers cas Omicron en novembre derniers, les pays européens avaient renoué avec les restrictions aussi bien pour les voyages qu’en interne, afin d’empêcher la propagation, mais en vain. Omicron est désormais la souche majoritaire en Europe.

Comme il était attendu, l’Algérie n’a pas été épargnée par le nouveau variant. Le pays enregistre depuis plusieurs jours une flambée spectaculaire des cas de contamination et se trouve secoué par une quatrième vague. L’Institut Pasteur a d’ailleurs annoncé que l’Omicron représentait désormais plus de la moitié des cas détectés en Algérie.

Voyages : l’Allemagne classe l’Algérie dans la liste rouge

Comme à chaque nouvelle vague en Algérie, les restrictions de voyage font leur apparition. Un premier pays européen, à savoir l’Allemagne, vient de classer l’Algérie dans la liste rouge des pays à « haut risque », rapporte le site spécialisé Visa Schengen Info citant des sources officielles allemandes. 

L’Algérie a été ajoutée à cette liste en compagnie de 18 autres pays, dont le Maroc et la Tunisie. Un classement synonyme de restrictions de voyage pour les personnes en partance de ces pays. La mesure entre en vigueur ce dimanche 23 janvier à minuit.

Entre l’Algérie et l’Allemagne six vols par semaine sont au programme, répartis entre Air Algérie et Lufthansa. Tout voyageur vers l’Allemagne depuis les pays jugés à haut risque, comme l’Algérie, doit présenter une preuve de vaccination, une preuve de rétablissement ou un résultat de test négatif pour être autorisé à entrer dans le pays.

Liste rouge pour les voyageurs algériens : après l’Allemagne, la France ?

En plus de cela, ces passagers sont tenus de se mettre en quarantaine pour une période de dix jours. Il est toutefois possible d’éviter la quarantaine ou y mettre fin prématurément en validant le certificat de vaccination ou de rétablissement sur le site einreiseanmeldung.de.

Les passagers non vaccinés eux ne peuvent en aucun cas éviter la période d’isolement de dix jours. Il leur est, néanmoins, possible de quitter la quarantaine au bout du cinquième jour en présentant un test de dépistage négatif.

Ce n’est pas la première fois que l’Algérie est classée pays à haut risque par les autorités allemandes. On se souvient que cela avait été le cas au mois d’août 2021 quand l’Algérie était en pleine troisième vague. Les autorités allemandes l’avaient ensuite retirée de cette liste au mois d’octobre 2021 après l’amélioration de la situation sanitaire.

Cette décision des autorités allemandes de placer l’Algérie dans la liste des pays à haut risque devrait être suivie dans les prochains jours par d’autres pays européens, notamment la France.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus