1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Paris Orly et Roissy : le spectre d’une grève début juillet
Voyages et Tourisme

Paris Orly et Roissy : le spectre d’une grève début juillet

Alors que le démarrage officiel des vacances scolaires se fera le 8 juillet prochain en France, la menace d’une grève au sein des aéroports d’Orly et de Roissy Charles De Gaulle se confirme.

Ce samedi 11 juin, c’est le site L’Echo Touristique qui s’est fait l’écho de cette nouvelle, citant une annonce de l’Intersyndicale des personnels des aéroports parisiens.

Après un bruyant mouvement social jeudi dernier à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour réclamer des hausses de salaire, un nouvel appel à la grève est en effet lancé à partir du 1er juillet prochain, juste avant le coup d’envoi des grands départs en vacances, pour un retentissement plus fort.

Le timing est en effet bien choisi : les salariés mécontents veulent clairement « mettre la pression » en cette veille de vacances d’été, perturbant le trafic aérien pour faire entendre leurs revendications. Un chaos qui va forcément ajouter une difficulté supplémentaire aux voyages entre l’Algérie et l’Hexagone.

L’impact sur les voyageurs algériens

Cet été, 360 vols par semaine sont prévus entre France et Algérie. La semaine dernière, Air Algérie et Tassili Airlines ont ouvert leurs ventes, et les compagnies françaises Air France et ASL Airlines ont suivi peu après. Le tableau de vols est certes plus riche que les étés précédents qui ont subi la crise sanitaire, mais à des tarifs qui demeurent toujours très élevés.

Déjà échaudés par les annulations de vols intempestives de ces derniers mois, les voyageurs craignent de réserver un billet qu’ils ne pourront pas utiliser, et cette annonce de grève en France fait planer un nouveau risque inquiétant.

Air France doit opérer 48 vols par semaine cet été vers l’Algérie, à compter du 4 juillet. Au vu de la situation tumultueuse entre la direction des aéroports parisiens et leurs salariés, seront-ils assurés ? Jeudi dernier, la grève avait notamment touché l’aéroport de Paris-Charles De Gaulle, entraînant l’annulation d’une centaine de vols dans la matinée, soit un quart du programme prévu, ainsi que de nombreux retards, selon les médias français.

Reste à savoir si les répercussions du prochain mouvement social seront aussi intenses et pénibles pour les voyageurs, premières victimes de la grève.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus