1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Pass sanitaire pour les Algériens en France : mode d’emploi
Air Algérie

Pass sanitaire pour les Algériens en France : mode d’emploi

Depuis le mois de juillet, la France a instauré l’obligation de pass sanitaire pour accéder à de nombreux lieux publics. Graduellement, le pays a limité l’accès à certains lieux aux personnes ayant ce document sanitaire.

Si vous vous rendez en France, vous ne pourrez pas accéder aux lieux culturels, aux cafés, aux restaurants, aux centres commerciaux de plus de 20 000 m2 ou encore aux transports effectuant de longs trajets (avion et train) si vous ne disposez pas d’un pass sanitaire.

Le pass sanitaire est délivré par les services de santé français. Il contient soit la preuve d’un schéma vaccinal complet, soit un test de dépistage du covid-19 négatif de moins de 72 h ou les résultats d’un test covid-19 positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois qui constituent une preuve de guérison.

Articles en Relation

Sous format papier ou numérique, ce pass est vérifiable grâce à un QR code qui assure la validité du document. Pour l’obtenir, il faut être français et être affilié à la sécurité sociale en France. La mesure doit être appliquée jusqu’au 15 novembre.

La procédure exclut de fait, les touristes étrangers ou encore les étrangers s’installant en France. Pour qu’ils ne soient pas mis de côté par cette nouvelle restriction anti-covid, le gouvernement français a décidé de mettre en place un pass sanitaire spécialement pour les étrangers se rendant sur le sol français et qui ne sont pas assurés en France. Depuis le début du mois d’août, les étrangers peuvent faire une demande de pass sanitaire.

Articles en Relation

Les Algériens vaccinés concernés

Le pass sanitaire pour les étrangers est légèrement différent de celui des Français, puisqu’il ne sera accordé qu’aux étrangers ayant reçu deux doses d’un vaccin reconnu par l’Agence Européenne des médicaments.

Le pass sanitaire définitif n’est pas accordé sur la présentation d’une preuve de guérison du coronavirus. En revanche, les étrangers peuvent obtenir un pass sanitaire temporaire d’une durée de 72 h s’ils présentent un test de dépistage ayant été effectué durant les trois derniers jours.

Les Algériens se rendant en France peuvent donc prétendre au pass sanitaire mais seulement s’ils ont la preuve qu’ils ont reçu les deux doses du vaccin AstraZeneca, car c’est le seul vaccin utilisé en Algérie qui est actuellement homologué par l’Agence Européenne des Médicaments.

Les vaccins Sputnik V et Sinovac, actuellement administrés en Algérie, n’ont pas encore reçu l’aval de l’agence européenne. Par conséquent, la France refuse de les intégrer à son pass sanitaire et ne tolère que les vaccins Oxford-AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson. La preuve de vaccination totale doit dater à minima de 14 jours.

Demande au cas par cas 

Pour obtenir le précieux document, les Algériens doivent envoyer leur demande à l’adresse email suivante : area3.covid-pass@diplomatie.gouv.fr. Elle est chargée de traiter les demandes des voyageurs extra-européens. La demande doit être accompagnée de plusieurs documents :

  • Un certificat de vaccination établi en Algérie, prouvant que le voyageur a bien reçu deux doses du vaccin AstraZeneca ;
  • Un passeport en cours de validité ;
  • La copie des billets d’avion (aller-retour) ;
  • Un formulaire de demande téléchargeable sur le site France Diplomatie et sur les sites des ambassades et consulats.

Lors de l’envoi de l’email, il est conseillé d’indiquer dans l’objet de l’email, le nom, prénom et pays d’origine du demandeur. Si la demande est validée, le demandeur recevra son QR code aux normes françaises qui pourra être présenté sur le téléphone, ou être imprimé sur papier.

Les autorités françaises traitent pour le moment toutes les demandes des étrangers déjà sur place ou arrivés en France avant le 15 août. Les étrangers arrivant après cette date verront leur demande traitée ultérieurement. La diplomatie française n’a pas précisé de date pour la prochaine campagne de délivrance de pass sanitaires pour les étrangers.

Les Algériens qui arriveraient en France après le 15 août peuvent toutefois effectuer des tests de dépistage pour obtenir un pass sanitaire en pratiquant un test antigénique ou PCR de moins de 72 h dans les laboratoires ou pharmacies françaises. Les tests de dépistage ne sont plus remboursés pour les Algériens, il faudra compter en moyenne 25 euros pour un test antigénique et 50 euros pour un test PCR.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus