1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Passeport vaccinal, voyages : l’UE appelée à reconnaître plus de vaccins
Voyages et Tourisme

Passeport vaccinal, voyages : l’UE appelée à reconnaître plus de vaccins

Plus d’une année et demi après l’apparition des premiers cas de covid-19, la vie commence à reprendre son cours, grâce notamment aux résultats des campagnes de vaccination dans le monde.

Les voyages, qui avaient été mis sur pause depuis début 2020, commencent aussi à reprendre. Pour faciliter l’accès sans restriction à de nombreux pays, être vacciné devient obligatoire pour les voyageurs.

Les pays de l’Union européenne ont également adopté ce schéma. Ils viennent de lancer leur passeport vaccinal. Les personnes ayant reçu un vaccin homologué par l’agence européenne des médicaments (AEM) peuvent voyager librement au sein des pays de UE.

Un appel à reconnaître tous les vaccins homologués par l’OMS 

Quatre vaccins sont actuellement reconnus en Europe : Pfizer, Moderna, AstraZeneca, et Janssen (Johnson & Johnson). Un choix qui restreint l’accès à des voyageurs en provenance de nombreux pays.

Dans ce contexte, la COVAX, une initiative internationale qui consiste à garantir un accès équitable aux vaccins covid-19, a appelé l’UE à reconnaître tous les vaccins approuvés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rapporte ce vendredi 2 juillet le site spécialisé Schengen VisaInfo.

Selon la COVAX, ces vaccins, qui ont prouvé leur efficacité, doivent être reconnus comme étant une preuve d’immunisation valable. Ainsi, ils permettront aux personnes qui les ont reçus de voyager et d’assister aux événements à grand rassemblement, au même titre que ceux approuvés par l’AEM.

Elle est rejointe par l’OMS, qui a publié un communiqué de presse à ce sujet, demandant l’homologation de ces vaccins.

Les Algériens concernés

L’Algérie, qui avance à pas de tortue dans sa campagne de vaccination, est directement concernée par ces décisions.

Pour l’heure, les Algériens ont reçu des doses du vaccin russe (Spoutnik V), chinois (Sinovac et Sinopharm) et anglais (AstraZeneca). De tous ces vaccins, seul AstraZeneca est reconnu par l’Agence européenne des médicaments.

La majorité des Algériens vaccinés ne peuvent donc pas bénéficier d’une exemption des restrictions liées au covid-19 lorsqu’ils voyagent en UE. Ils sont obligés de se soumettre à des tests PCR et parfois même à un isolement de plusieurs jours.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus