1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Pénurie de carburant en France : deux vols vers le Maroc déroutés
Voyages et Tourisme

Pénurie de carburant en France : deux vols vers le Maroc déroutés

La France manque de carburant en raison de mouvements de grève dans les raffineries du pays. La pénurie, en plus de toucher les automobilistes, s’est aussi étendue au secteur du transport aérien.

Suite à leur décollage de l’aéroport de Perpignan, deux avions ont dû faire escale avant d’arriver au Maroc, leur destination finale. Ce retard a pour origine une pénurie de carburant à l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes, rapporte le média français Actu Perpignan ce dimanche 16 octobre.

Une escale non prévue

Il s’agit de deux avions assurant la liaison entre Perpignan, en France, et le Maroc. Le premier à destination de Marrakech et le second en partance pour Agadir.

Les deux avions ont dû être déroutés afin de se réapprovisionner en carburant, et ce, après avoir quitté l’aéroport de Perpignan, qui vit une situation critique ces jours-ci.

Le premier avion est un Boeing 737 de la compagnie low cost Ryanair. Il a assuré le vol Perpignan – Marrakech le 11 octobre dernier. Avant d’arriver à sa destination, l’appareil a dû se poser à Valence, en Espagne. L’approvisionnement de l’avion lui a coûté deux heures de retard, assure la même source.

En ce qui concerne le deuxième vol dérouté, il s’agit de celui reliant Perpignan à Agadir le 12 octobre dernier. À cause de la pénurie dont souffre l’aéroport français, l’avion a dû atterrir à Carcassonne, faire le plein, avant de redécoller de nouveau pour rejoindre l’aéroport marocain.

La situation s’améliore

C’est le géant français Total Énergies qui est le fournisseur en kérosène de l’aéroport de Perpignan, a précisé le service de communication de ce dernier.

Heureusement, la situation montre une notable amélioration, indique la même source. En effet, hormis ces deux vols, aucun autre n’a été dérouté et aucun avion en partance de Perpignan n’a dû faire escale pour se réapprovisionner en carburant.

Il est à rappeler que la préfecture des Pyrénées-Orientales avait instauré une limitation du plein à 30 litres pour les automobilistes, une mesure qui a été cependant levée vendredi passé. Il est toutefois toujours interdit de remplir un bidon ou un jerrican, ce qui indique que l’on est encore loin du retour à la normale.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus