1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. PHOTO. Des passagers Air Algérie à Paris Orly pour le test antigénique
Air Algérie

PHOTO. Des passagers Air Algérie à Paris Orly pour le test antigénique

Un passager de la compagnie Air Algérie a pris cette photo ce mardi 31 août à l’aéroport Paris Orly. On y découvre la file d’attente, ou plutôt la foule, à laquelle doivent s’attendre tous les voyageurs algériens à leur arrivée en France.

PHOTO. Des passagers Air Algérie à Paris Orly pour le test antigénique

Le passager d’Air Algérie immortalise la queue qui semble interminable qui s’est formée devant l’entrée de l’espace où sont effectués les tests antigéniques, maintenant obligatoires pour certains voyageurs en provenance des pays classés « rouge » dont fait partie l’Algérie.

Cette scène, qui paraît insolite, pourrait bien devenir la nouvelle norme et le temps d’attente des voyageurs des pays « rouges » risque d’exploser. Désormais, à leur arrivée en France, les voyageurs en provenance d’Algérie, sont « triés » en deux groupes.

Articles en Relation

L’Algérie sur la liste rouge de la France

D’un côté les vaccinés et de l’autre les non-vaccinés ou ceux ayant reçu un vaccin autre qu’AstraZeneca (le seul utilisé en Algérie qui soit reconnu en France). Ces derniers doivent subir un test antigénique obligatoire à l’aéroport, en plus de se soumettre à une quarantaine de 10 jours sous le contrôle des forces de l’ordre.

Pour rappel, la France a placé l’Algérie et le Maroc sur la liste des pays « rouges » le 21 août dernier, tout comme la Tunisie qui y figurait déjà depuis le mois de juillet. Cependant, le trafic aérien n’a pas diminué pour autant, puisque Air Algérie effectue au moins 3 vols quotidiens vers l’aéroport d’Orly.

Le 29 août dernier, un voyageur algérien avait témoigné sur les conditions de voyage entre l’Algérie et la France. Il a raconté notamment que son fils, non vacciné, avait attendu plus d’une heure pour effectuer le test antigénique. Il raconte également que la police s’est rendue à son domicile pour vérifier si son fils respectait la quarantaine obligatoire.

Files d’attente à Orly : une situation qui risque de « s’aggraver »

Une heure d’attente à Orly, c’est toutefois nettement moins que le temps passé par les voyageurs en provenance du Maroc le 25 août dernier à l’aéroport de Dole, en France. Ils ont dû attendre quatre heures le temps d’effectuer les tests.

Alors que le volume du trafic aérien en France ne représentait qu’environ 30 % de la normale, le temps d’attente moyen pour les voyageurs avait doublé en juin 2021.

Conséquence directe des protocoles mis en place pour lutter contre la crise sanitaire, cette durée est passée de 1 h 30 en 2019 à 3 h en ce début d’été, précise l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Cependant, avec la mise en place des nouvelles mesures « renforcées » pour les pays classés « rouges », ce temps d’attente risque d’augmenter drastiquement.

Si le processus ne s’améliore pas au cours des mois à venir, il pourrait atteindre 5 h 30 pour une fréquentation de 75 % et dépasser les 8 heures à 100 %. C’est ce qu’affirme l’Iata selon Le Point.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus