1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. « Pique-toi & vas-y » : Ryanair visée par une enquête
Compagnies Aériennes

« Pique-toi & vas-y » : Ryanair visée par une enquête

La compagnie aérienne low-cost irlandaise Ryanair fait l’objet d’une enquête de la part de l’autorité britannique de contrôle des normes publicitaires (ASA UK) suite à une publicité encourageant les gens à prendre l’avion après s’être fait vacciner contre la Covid-19, rapporte ce mercredi 6 janvier la CNN.

L’enquête d’ASA UK vise à déterminer si Ryanair a violé la moindre règle ou convention régissant les publicités. Au cœur de la polémique, une bannière publicitaire partagée par Ryanair sur son site internet présentant l’image d’une seringue et d’un flacon portant l’inscription « vaccin » accompagnée de slogans tels que « réservez pour l’été », « les vaccins arrivent » et « pique-toi & vas-y », suivie de promotions pour les vols à bas prix.

Des centaines de plaintes de citoyens contre Ryanair

L’autorité a indiqué avoir ouvert une enquête officielle après avoir reçu plus de 1600 plaintes de citoyens au sujet de la publicité de Ryanair. « Nous avons reçu des plaintes concernant une publicité de Ryanair qui encourage les gens à réserver des vacances à l’étranger maintenant que les vaccins sont administrés », fait savoir l’ASA. « Nous avons lancé une enquête pour savoir si l’annonce a enfreint nos règles et publierons nos résultats en temps voulu », précise l’autorité.

Articles en Relation

Un porte-parole de l’ASA a déclaré à la même source que les plaignants objectaient que la publicité « suggère à tort que le vaccin aura été déployé avec succès dans la population d’ici le printemps / été et que les restrictions de voyage ne s’appliqueront pas d’ici là ».

Les plaignants ont également trouvé l’annonce « offensante et irresponsable », a indiqué le porte-parole, ajoutant qu’à « leur avis, elle banalise l’effet de la pandémie sur les individus et la société ».

Ce n’est pas la première fois qu’une publicité de Ryanair fait l’objet de polémique, rappelle le site spécialisé Simple Flying. En février 2020, l’autorité a constaté que trois des publicités de la compagnie aérienne low-cost concernant les émissions de CO2 étaient trompeuses. En conséquence, Ryanair s’est vu interdire d’utiliser les trois publicités sous leurs « formes actuelles ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus