1. Accueil
  2. Divers
  3. Plages en France : des Maghrébins victimes de discrimination – Vidéo
Divers

Plages en France : des Maghrébins victimes de discrimination – Vidéo

La Côte d’azur, de par son emplacement, est censée être un havre de paix ou les touristes de toutes les cultures et les couleurs peuvent passer un séjour tranquille.

Malheureusement, ce n’est pas le cas. Une vidéo diffusée par la page Loopsider, montre que le racisme est loin d’être mort en France, et que ce fléau est toujours dirigé contre plusieurs touristes, notamment des Maghrébins.

Les Maghrébins victimes de discrimination sur la Côte d’Azur

La vidéo est celle d’une enquête menée par des militantes de SOS Racisme. Les images montrent clairement des agents de deux plages privées à la Côte d’Azur qui refusent de donner des transats à un couple de Maghrébins et un couple de Noirs, avant de fournir l’accès à un couple de Blancs.

Le racisme est évident, particulièrement face au couple maghrébin qui a été tout bonnement rejeté des deux plages privées où il a demandé d’avoir deux transats. L’agent lui fait savoir que “c’est pas possible” car “on est complet”.

Deux minutes après, un couple blanc s’amène, l’accueil est différent, on leur cherche une place. Après un instant de vérification, la réceptionniste donne son feu vert. “On va les mettre ici les messieurs dames”, lance-t-elle, alors qu’on a refusé la même requête au couple maghrébin il y avait seulement deux minutes.

Le constat est le même sur une autre plage privée. Pour le couple maghrébin, on dit que “c’est complet”, mais dès que le couple français se pointe, les transats se libèrent comme par magie.

Une plainte va être déposée

Les couples filmés sont tous des militants de SOS racisme qui affirment sur la vidéo qu’une procédure judiciaire sera lancée pour dénoncer ce racisme sur les plages privées de la Côte d’Azur.

“C’est encore important d’organiser des testing aujourd’hui parce qu’on a l’impression qu’on ne peut rien faire face au racisme ”, indique Aurore Barbier, chargée du projet chez SOS Racisme.

Elle ajoute que le racisme n’est pas une fatalité car “on a les outils juridiques pour faire condamner les établissements et les entreprises qui discriminent”. SOS Racisme veut “montrer que les discriminations, ce n’est pas seulement toute l’année, mais que c’est même pendant les vacances”.

La responsable de SOS racisme souligne : “En France, en 2022, quand on est noir ou arabe, on ne peut pas tranquillement aller à la plage sans avoir constamment l’épée de Damoclès du racisme au-dessus de la tête”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus