1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Plus 230 Algériens noyés en tentant de rejoindre l’Espagne en 2020
Visas et Immigration

Plus 230 Algériens noyés en tentant de rejoindre l’Espagne en 2020

Avec 41 000 migrants arrivés sur son sol en 2020, l’Espagne se place en tête des pays européens, loin devant l’Italie et la Grèce. Ces dernières comptent respectivement 34 100 et 15 000 migrants débarqués durant l’année dernière.

Sur les 41 000 migrants arrivés en Espagne, 11 200 sont de nationalité Algérienne, selon des chiffres de la police espagnole. Des milliers d’Algériens ont ainsi tenté le périple vers les côtes espagnoles. Malheureusement, beaucoup d’entre eux ont péri durant le voyage.

Route algérienne : le bilan lourd de l’année 2020

L’ONG Caminando Fronteras vient de publier son rapport annuel sur le phénomène de l’immigration clandestine. Selon ce rapport, au moins 231 migrants Algériens ont trouvé la mort durant l’année dernière en tentant de rejoindre les côtes espagnoles.

L’ONG a recensé 23 naufrages sur la route menant des côtes algériennes vers les côtes des îles Baléares et d’Almeria.

Il y a quelques jours une autre ONG, le centre international de l’identification des migrants disparus (CIPIMD), avait annoncé que 53 migrants Algériens étaient morts ou portés disparus durant le seul mois de novembre uniquement. Des chiffres terribles qui renseignent sur le désespoir de ces jeunes qui risquent leur vie pour tenter de rejoindre l’autre rive avec l’objectif d’une vie meilleure.

Malheureusement, le bilan pourrait s’avérer encore plus lourd quand on connaît la fréquence de départ à partir des côtes algériennes. À Béjaïa, on est toujours sans nouvelles des 23 harragas qui ont pris la mer le 17 décembre dernier. Depuis, ces jeunes sont portés disparus et n’ont plus donné signe de vie.

2170 morts au total pour l’année 2020

Le rapport de l’ONG Caminando Fronteras fait état d’un chiffre de 2170 migrants morts durant l’année 2020 en tentant de rejoindre l’Espagne. Ce qui fait de cette année, la plus meurtrière, selon l’organisation. « Nous sommes conscients que les chiffres réels sont beaucoup plus importants », affirme Helena Maleno, fondatrice de l’ONG.

Des chiffres terrifiants qui représentent 143 % d’augmentation par rapport à l’année d’avant. La fondatrice de l’ONG a confié au journal espagnol El Diario que certains migrants ont été enterrés sans être identifiés alors que des familles cherchaient leurs enfants.

Selon le rapport, les 2170 migrants décédés viennent de quinze pays différents : Algérie, Maroc, Mauritanie, Gambie, Sénégal, Guinée Conakry, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire, Cameroun, Nigeria, République démocratique du Congo, Iles Comores, Syrie, Bangladesh et Sri Lanka.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus