1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Plus de liberté, chambre avec vue sur mer : des migrants algériens protestent à Ibiza
Visas et Immigration

Plus de liberté, chambre avec vue sur mer : des migrants algériens protestent à Ibiza

A Ibiza, en Espagne, des migrants algériens ont annoncé, jeudi 19 novembre, être en grève de la faim. Ils ont formulé des revendications auprès des autorités.

La tension est montée, hier jeudi 19 novembre, dans l’hôtel s’Arenal à Ibiza où sont hébergés des migrants algériens qui arrivent à bord des embarcations de fortune. La Guardia Civil espagnole a reçu un appel l’informant qu’un groupe de migrants avait organisé un mouvement de contestation, selon le journal local Ultima hora.

Les migrants algériens ont annoncé être en grève de la faim. Ils ont formulé des revendications auprès des autorités. Les contestataires ont demandé à ce qu’il n’y ait plus d’arrivées de migrants dans cet hôtel devenu trop exigu, selon eux.

Les migrants algériens veulent plus de liberté

Les migrants algériens ne veulent plus être confinés 24 h / 24 dans leur hôtel. Ils réclament le droit à la liberté de mouvement, selon le média espagnol. Les migrants algériens veulent entrer et sortir comme ils l’entendent de l’hôtel dont les portes d’entrée sont gardées par une patrouille de police.

L’hôtel s’Arenal a enregistré plusieurs incidents depuis que les autorités ont décidé d’y héberger les migrants arrivés en Espagne en provenance d’Algérie, selon la même source.

Des vols, des bagarres, et même des comportements inappropriés envers le personnel de l’hôtel ont été signalés. D’après Ultima Hora, un migrant algérien récemment arrivé dans cet hôtel s’est plaint de ne pas avoir une vue sur mer dans la chambre dans laquelle il a été placé.

Un syndicat de la police réclame le blocage des visas

Face à l’arrivée massive des migrants et après les incidents répétés signalés dans l’établissement hôtelier où ils sont confinés, un syndicat de police en Espagne est monté au créneau pour exiger plus de fermeté de la part des autorités de son pays.

L’organisation Alternativa Sindical demande au gouvernement présidé par Pedro Sanchez de bloquer l’octroi de visas aux Algériens et aux Marocains vu que ces pays refusent d’accepter le retour des migrants qui arrivent en Espagne illégalement.

Le syndicat appelle les autorités espagnoles à faire comme leurs voisins français qui ont annoncé faire pression sur les gouvernements des pays de la rive sud de la Méditerranée.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus