1. Accueil
  2. Divers
  3. Port de Marseille : des tortues rares dans la voiture d’un voyageur algérien
Divers

Port de Marseille : des tortues rares dans la voiture d’un voyageur algérien

C’est une prise un peu particulière qu’a réussi la Douanes du port de Marseille en février 2020, soit quelques jours avant la suspension des liaisons maritimes et la fermeture. La Peugeot 807 venait de sortir du ferry « El Djazair II » en provenance du port d’Alger.

Interrogé, le chauffeur a affirmé n’avoir rien à déclarer. Mais en inspectant le véhicule, les douaniers du port de Marseille y découvrent dans un premier temps une cage à oiseaux contenant des chardonnerets. Mais c’est autre chose qui attire l’attention d’un douanier qui remarque un mouvement sous le tapis du véhicule.

En fouillant minutieusement le véhicule, le douanier du port de Marseille tombe sur 25 tortues grecques qu’on appelle également ” mauresques”, rapporte le journal La Provence dans son édition de samedi dernier. Il s’agit d’une espèce rare de tortues, protégée par la convention de Washington de 1973 sur le commerce international des espèces en voie d’extinction. Les tortues étaient dissimulées dans des boîtes à chaussures.

Ce n’était pas fini, puisque les douaniers découvrent également un perroquet gris du Gabon dans le véhicule. Le ressortissant algérien projetait de revendre les animaux en France. C’est ce qu’il avouera aux douaniers en affirmant ne pas connaître les lois à ce propos. Le montant de la valeur marchande de la prise s’élève 2575 euros.

Présenté devant le procureur

Le chauffeur a été présenté devant le procureur de la République. L’affaire vient d’être jugée par le tribunal de Marseille. Le procureur a requis la peine de six mois de prison avec sursis et la saisie des animaux qui ont fait le voyage depuis l’Algérie.

Finalement, le ressortissant algérien, âgé de 46 ans, a été condamné à trois mois de prison avec sursis en plus d’une amende douanière correspondant à la valeur marchande du butin confisqué, soit 2575 euros.

Les 25 tortues, les chardonnerets et le Perroquet ont été transférés vers un centre animalier à Aix-en-Provence. Tout en reconnaissant que son client n’avait pas fait ”les formalités douanières nécessaires, l’avocat du prévenu tient à rappeler que ce sont des faits de ”basse intensité ”.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus