1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Pourquoi est-on plus susceptibles de pleurer dans l’avion ?
Voyages et Tourisme

Pourquoi est-on plus susceptibles de pleurer dans l’avion ?

Le voyage en avion a de nombreux effets sur le corps humain, c’est un fait prouvé. Ces effets ne sont pas sans incidences sur l’état psychologique des passagers, qui se retrouvent souvent en proie à des sautes d’humeur ou à des crises de larmes. Quelle est l’origine d’une telle situation ?

Voyager est sans doute l’une des expériences les plus enrichissantes dans la vie d’une personne. Mais pour partir en escapade, il faut souvent passer par l’avion, le moyen de transport le plus sûr et le plus rapide. Cependant, le vol a plusieurs effets avérés sur les passagers.

L’air sec de la cabine et le changement d’altitude sont les principales causes pouvant affecter le corps des passagers, et tout ce qui affecte le corps touche inévitablement l’esprit. Selon des spécialistes, les passagers sont parfois surpris de fondre en larmes plus facilement devant les films en vol, sans savoir pourquoi.

Pleurer en avion : des spécialistes expliquent le phénomène  

Dr Randi Mackintosh, un psychiatre cité ce lundi 21 novembre par le journal The Sun affirme qu’il y a une explication scientifique à ces cas. Premièrement, le stress du vol en est certainement pour quelque chose.

Selon le spécialiste, les voyageurs par avion ne réalisent pas à quel point la pression du voyage peut les affecter, jusqu’à ce qu’ils soient en plein vol. « Beaucoup de choses s’accumulent. Lorsque vous vous levez dans les airs, c’est peut-être la première fois que vous réalisez à quel point le stress vous affecte », explique-t-elle.

Outre le stress, d’autres facteurs entrent en jeu. L’altitude des avions peut affecter les passagers souffrant d’hypoxie légère ou de faibles niveaux d’oxygène dans le corps. Ceci peut à son tour créer un état émotionnel altéré, ce qui peut amener les gens à se sentir euphoriques ou beaucoup plus bouleversés que d’habitude.

D’ailleurs, une étude américaine menée autour des effets du voyage sur l’humeur a conclu que « l’humeur initiale ressentie en altitude est l’euphorie, suivie de la dépression ». Dr Randi Mackintosh explique à ce propos que les passagers « peuvent également devenir querelleurs, irritables, anxieux et apathiques ».

« J’ai pleuré en regardant Forrest Gump dans un avion »

Ainsi, la combinaison du stress et de l’effet de l’altitude sur le corps crée un état émotionnel qui rend les passagers plus susceptibles d’éclater en larmes. Une autre spécialiste, Dr Jodi De Luca, citée par la même source, pense que cela pourrait également être dû à un manque de contrôle perçu par les passagers dès le décollage.

Selon elle, les effets physique et physiologique finissent toujours par affecter l’état psychologique et émotionnel du passager. « La configuration est parfaite pour une vulnérabilité émotionnelle », a-t-elle précisé.

Le chanteur anglais Ed Sheeran a déjà affirmé avoir été victime d’une crise de larmes devant un film en plein vol. « J’ai pleuré en regardant Forrest Gump dans un avion, c’était à la fin quand Jenny meurt », a-t-il déclaré.

Maintenant, vous êtes mieux informés si vous fondez en larmes sans aucune raison précise lors de votre prochain vol. Et pas de panique, cet état devrait disparaître dès que vous aurez quitté l’avion ou au pire, quelques heures après.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus