1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Pourquoi l’Algérie ne possède pas de compagnies aériennes privées
Air Algérie

Pourquoi l’Algérie ne possède pas de compagnies aériennes privées

Le gouvernement algérien a engagé la réflexion pour tenter de sortir Air Algérie de son marasme actuel.

Lors de la dernière réunion de l’Exécutif, tenue dimanche 15 août, plusieurs pistes ont été évoquées comme possibles solutions à la situation de la compagnie aérienne nationale et plus généralement du transport aérien.

Parmi les pistes évoquées, l’ouverture du secteur aérien aux investisseurs privés algériens. Cela fait, en effet, maintenant 18 ans qu’il n’y a plus de compagnies aériennes algériennes privées dans le secteur du transport de passagers en Algérie. Depuis la chute de Khalifa Airways, aucune compagnie aérienne privée n’a été autorisée à activer.

Articles en Relation

Khalifa Airways : la dernière expérience

Créée en 1999, la compagnie aérienne Khalifa Airways a pu se tailler une bonne part de marché arrivant même à faire de l’ombre à Air Algérie. Appartenant à l’homme d’affaires controversé Abdelmoumen Khalifa, elle constituait une nouveauté dans le paysage aérien algérien à la fin des années 90 et au début des années 2000 où elle a connu son apogée puis très rapidement son déclin.

En plus de son réseau domestique qui couvrait pratiquement l’ensemble des aéroports du pays, Khalifa Airways disposait également d’un panel de destinations internationales assez étoffé. La compagnie desservait tout naturellement la France, mais aussi l’Angleterre ainsi que des destinations considérées comme prestigieuses à l’époque comme Johannesburg, en Afrique du Sud.

Articles en Relation

Mais en 2003, l’éclatement de l’affaire de corruption dans laquelle était impliqué son propriétaire a précipité le crash de cette compagnie qui reste la dernière expérience du privé dans l’aérien en Algérie.

Antinéa Airlines : emportée par la chute de Khalifa Airways

En plus de Khalifa Airways, une compagnie aérienne privée activait durant la même période. Fondée par l’homme d’affaires Arezki Idjerouidène, Antinéa Airlines était très présente sur le réseau domestique avec une quasi-navette entre Alger et Oran.

Antinéa Airlines a fini par fusionner avec Khalifa Airways en 2001Arezki Idjerouidène, actionnaire principal de la compagnie à hauteur de 51 % (les actions restantes appartenaient à Go Fast) avait vendu ses parts à Abdelmoumene Khalifa avant de racheter Aigle Azur.

Antinéa Airlines a disparu avec le crash de sa nouvelle maison mère en 2003, date à laquelle elle a cessé d’opérer.

Qu’est ce qui empêche l’avènement de compagnies privées en Algérie ?

Depuis 2003, aucune nouvelle compagnie aérienne de transport des voyageurs n’a vu le jour en Algérie. Malgré l’épisode Khalifa Airways, aucune loi n’interdit la création de compagnies aériennes privées. Mais jusqu’à présent, les candidats à l’investissement sur ce créneau se sont heurtés au véto des autorités.

Des dossiers sont bloqués au niveau des services concernés. Aucune justification officielle n’est donnée aux porteurs de projets. Mais, en privé, le cas Khalifa Airways est souvent avancé comme argument. D’ailleurs, les Algériens porteurs de projets de banques privées subissent le même sort. Et là encore, c’est l’argument Khalifa Bank qui est mis en avant.

Il semblerait que les choses commencent à bouger puisqu’on se dirige vers l’ouverture de ce secteur aux investisseurs privés, ce qui constitue une évolution importante.

L’arrivée des compagnies aériennes privées relancerait la concurrence sur le réseau domestique où Air Algérie et Tassili Airlines ne sont pas vraiment en compétition.

Sur le plan international, cette option est également intéressante dans la mesure où les nouvelles compagnies aériennes privées pourraient soulager Air Algérie qui jusque-là se débat seule face à la concurrence féroce des firmes étrangères notamment les low cost françaises.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus