1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Prix, aéroports : quelle offre de vols entre la France et l’Algérie ?
Voyages et Tourisme

Prix, aéroports : quelle offre de vols entre la France et l’Algérie ?

Comme attendu, la France s’est taillée la part du lion dans le nouveau programme de vols supplémentaires de la compagnie Air Algérie, décidé par les autorités algériennes.

Le ministère des transports a annoncé dans son communiqué publié lundi 28 mars, l’ajout de 49 nouveaux vols Air Algérie vers la France dans le programme d’Air Algérie.

Il est tout à fait normal que le plus grand nombre de vols concerne la France, compte tenu de l’importance de la communauté algérienne qui y réside.  Sur les réseaux sociaux, on note l’impatience des internautes de découvrir les prix des billets des nouveaux vols.

Articles en Relation

Faut-il s’attendre à une baisse sensible des prix des billets ? Le nombre de vols ajoutés est-il suffisant pour faire baisser les prix ? Quels aéroports seront desservis par les différentes compagnies ?

Vols France – Algérie : chaque compagnie aura stratégie

En vertu de la réciprocité prônée par les autorités algériennes depuis la réouverture partielle des frontières, les compagnies aériennes étrangères présentes sur le marché des vols entre l’Algérie et la France obtiendront autant de liaisons que celles accordées à Air Algérie.

Cinq compagnies aériennes se partageront les 49 vols ajoutés sur ce créneau. Il s’agit d’Air France, Transavia, ASL Airlines, Vueling et Volotea. Chaque compagnie dispose de ses propres créneaux entre la France et l’Algérie et il n’est pas sûr qu’elles vont choisir les mêmes qu’Air Algérie.

Transavia, à titre d’exemple, peut très bien lancer des vols depuis Nantes où elle a des créneaux comme elle l’a déjà fait sur Montpellier et Lyon. Idem pour ASL Airlines qui opère depuis Lille et Lyon et qui pourrait lancer sa liaison depuis Bâle-Mulhouse où elle sera sans concurrence vu l’absence d’Air Algérie.

Volotea de son côté est contrainte d’augmenter ses vols vers Alger et Oran depuis Bordeaux et Marseille respectivement ou bien lancer enfin sa liaison Marseille-Constantine. Les autres liaisons comprises dans son programme sont prévues vers des aéroports algériens qui ne sont pas ouverts au trafic international comme Annaba, Sétif, Tlemcen et Béjaïa.

Vols France – Algérie : les prix vont-ils baisser ?

Pour sa part, Air France pourrait penser à diversifier son offre en proposant des offres hors de Paris à Marseille voire d’autres villes en France vers Alger comme vers Oran et Constantine.

Tout dépendra de la répartition des nouveaux vols chez les compagnies aériennes étrangères mais on peut d’ores et déjà pronostiquer qu’il n’y aura pas de baisse spectaculaire des prix des billets d’avion vers l’Algérie depuis la France.

Pour l’instant, la commercialisation des nouveaux programmes n’a pas encore commencé. Sur le site d’Air France, les billets disponibles sont proposés à des prix très exorbitants durant le mois d’avril. Le tarif le moins cher s’affiche à 680 €. Ce qui donne un petit aperçu des prix même après l’annonce du nouveau programme.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus