1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Prix des billets : Air Algérie est « une entreprise commerciale »
Air Algérie

Prix des billets : Air Algérie est « une entreprise commerciale »

Depuis l’ouverture partielle des frontières algériennes en juin 2021, les prix des billets d’avion, pratiqués par Air Algérie et ses concurrentes étrangères, sont régulièrement dénoncés par les internautes et les élus.

Hormis quelques courtes périodes de promotions, notamment en avril dernier, ils sont souvent jugés exorbitants et pas du tout abordables. Des prix qui devraient continuer d’augmenter cet été, avec les grands départ en vacances, notamment depuis la France.

Lors de son passage, mardi 10 mai, sur la chaine Berbère Télévision, le député et président de la commission des affaires étrangères à l’APN, Mohamed Hani, est revenu en détail sur la situation des prix des billets d’Air Algérie depuis la reprise du trafic aérien.

En réponse à une question à propos de la cherté des billets d’Air Algérie, le député fait état d’une baisse des prix qui a été récemment opérée. Avant, explique encore l’intervenant, « le nombre des vols (d’Air Algérie, NDLR) était réduit ». Ce qui n’a pas été sans incident sur les prix.

Quelles solutions pour réduire les prix chez Air Algérie ?

Le député rappelle qu’Air Algérie est une compagnie aérienne certes nationale, mais à caractère commercial. « Je tiens aussi à préciser qu’elle n’est pas subventionnée par l’État sur les vols internationaux », a-t-il rappelé.

Dans ce contexte, « quand il y a une forte demande et peu d’offre, la compagnie va certainement en profiter », ajoute-t-il. Et c’est normal, du moment qu’elle est une entreprise commerciale.

La solution selon lui pour réduire les prix des billets chez Air Algérie est donc tout simplement « d’augmenter le nombre de vols et de faire des offres sur d’autres aéroports où les taxes sont moins importantes ».

En ce moment, « les prix sont aux alentours de 600 €, ce qui reste aussi cher », constate-t-il. Le député prévoit qu’une « moyenne de 250 à 300 euros sera appliquée prochainement ».

Pourquoi des vols à 60 ou 70 € vers le Maroc et la Tunisie, mais pas vers l’Algérie ?

La question de la différence des prix, comparativement à d’autres compagnies comme Tunisair et Royal Air Maroc, a également été abordée. La question étant de savoir pourquoi ces compagnies proposent des vols vers leurs pays respectifs à 60 ou à 70 euros, mais pas Air Algérie ?

À ce propos, le député explique que ces deux compagnies disposent d’une subvention étatique. Car le Maroc et la Tunisie « ont une recette touristique, permettant ainsi de verser cette subvention aux compagnies aériennes ».

En Algérie, le député s’interroge : « qu’a-t-on comme revenus de tourisme ? », avant de répondre « rien du tout ! ». À cela s’ajoute le problème du transfert des devises, qui se fait en Algérie sur le marché parallèle, contrairement aux Tunisiens et Marocains « qui favorisent les transferts officiels de leur argent ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus