1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Prix des billets Air Algérie : le gouvernement interpellé
Air Algérie

Prix des billets Air Algérie : le gouvernement interpellé

Il y a un mois, le 9 novembre dernier, le Premier ministre algérien annonçait une commission d’enquête gouvernementale sur les prix des billets d’avion, pratiqués par Air Algérie et les autres compagnies aériennes autorisées à opérer des vols commerciaux de et vers l’Algérie.

« Le prix d’un billet à 750 euros est exagéré. Les résultats de l’enquête détermineront les raisons. Des décisions seront prises pour en finir immédiatement avec ce problème », avait promis le Premier ministre qui répondait à une interpellation de l’ambassadeur d’Algérie en France.

Billets d’avion : des prix toujours élevés vers l’Algérie

Le diplomate algérien a estimé que les prix pratiqués actuellement par Air Algérie et les différentes compagnies aériennes étaient trop élevés, notamment pour les familles dont les revenus sont modestes.

Qu’en est-il un mois après cette annonce ? Le gouvernement n’a plus évoqué le sujet et les résultats de la commission d’enquête se font attendre, comme le rappelle le parti Jil Jadid dans un communiqué.

« A ce jour, et donc soit un mois après cette annonce, aucune communication n’a été faite sur les résultats de cette enquête et encore moins sur les décisions prises pour lever ce fardeau sur notre communauté installée à l’étranger », écrit Jil Jadid.

Sur le terrain, rien n’a changé. Les prix sont toujours très élevés. Même des compagnies low cost, connues pour leur grande agressivité commerciale sur d’autres marchés, pratiquent des prix très élevés entre la France et l’Algérie. C’est le cas de Volotea qui propose un aller simple Marseille – Oran à partir de 710 €.

Aujourd’hui, ajoute Jil Jadid, « nos compatriotes doivent, s’ils souhaitent se rendre auprès des leurs en Algérie, débourser des sommes sans commune mesure avec ce qui se pratique par ailleurs sur d’autres destinations à distances égales ».

« Monsieur le Premier ministre, je vous interpelle au titre de vos responsabilités, mais surtout au regard de l’engagement que vous avez publiquement pris il y a de cela un mois maintenant : raisonnablement, combien de temps faut-il à la commission que vous avez annoncée pour examiner la structure des prix des billets d’avion imposés à notre diaspora ? », s’interroge le parti qui attend une réponse concrète des autorités.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus