1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Prix des billets Air Algérie : les critiques continuent
Air Algérie

Prix des billets Air Algérie : les critiques continuent

L’annonce des prix des billets d’avion de la compagnie nationale Air Algérie continue de susciter des réactions de colère et d’indignation chez la communauté algérienne à l’étranger.

Hier, la présidence de la République a annoncé un allègement des mesures, avec notamment une baisse de 20 % du prix du pack confinement. 

Mais les prix des billets demeurent élevés notamment quand le voyage s’effectue en famille.

Samir Chaabna interpelle les autorités 

Ancien député de l’émigration, Samir Chaabna a multiplié les interventions ces derniers jours pour évoquer les mesures prises par le gouvernement. 

Hier, il était sur la chaîne Ennahar TV. Qualifiant les revendications de la communauté algérienne à l’étranger de légitimes“, l’ex-parlementaire dit également comprendre les mesures prises par les autorités. Il a néanmoins tenu à interpeller les autorités sur la situation délicate de la diaspora.

“Le citoyen émigré se dit : pourquoi je dois rester dans un hôtel pendant cinq jours alors que je suis venu juste pour une semaine afin de voir la tombe de mes parents ?. Il faut que les responsables sachent que les Algériens qui rentrent au pays ne viennent pas pour du tourisme ou pour du divertissement”, a-t-il expliqué.

L’ex-parlementaire s’est également exprimé au sujet du nombre de vols, qui est de six estimant qu’il ne répond pas aux aspirations de notre communauté à l’étranger.”

“Il faut savoir que cette diaspora est une partie de la société algériennes. Les Algériens de l’étranger ne veulent pas mettre en difficulté le système sanitaire algérien. Quand on demande plus de souplesse pour notre communauté, on ne demande pas l’impossible quand même”, ajoute-t-il.

Samir Chaabna a rappelé la situation difficile vécue par la communauté à l’étranger notamment pendant la crise sanitaire et économique qui sévit depuis 18 mois.

“J’appelle les autorités à autoriser les compagnies aériennes étrangères à transporter nos compatriotes ainsi que des étrangers aussi”, a-t-il conclu.

Le confinement, une mesure nécessaire ?

Par ailleurs, le Pr Djenouhat, membre du comité scientifique, a défendu la décision d’instaurer une quarantaine de cinq jours pour les voyageurs arrivant en Algérie, tout en disant comprendre la réaction de la diaspora.

Le président de l’association algérienne d’immunologie a tenté de justifier l’adoption d’une telle mesure lors de son passage à la radio nationale ce dimanche.

“Le citoyen a le droit de s’indigner”, a-t-il affirmé en expliquant toutefois que certaines personnes peuvent être atteintes sans développer de symptômes d’où la nécessité d’observer cinq jours de confinement.

“Il est possible qu’avec le temps, ces mesures soient allégées”, a-t-il souligné.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus