1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Prix des billets d’avion : l’Algérie fait-elle l’exception ?
Voyages et Tourisme

Prix des billets d’avion : l’Algérie fait-elle l’exception ?

Les voyageurs algériens, notamment ceux qui s’apprêtent à rentrer au pays cet été après plus de deux ans d’absence, se plaignent de la cherté des billets d’avion. Les compagnies desservant le pays, dont Air Algérie, pratiquent des prix pour le moins excessifs surtout en cet période. S’agit-il d’une situation qui ne concerne que l’Algérie ?

Le secteur aérien dans le monde reprend des couleurs après plus de deux ans de déprime pandémique. Mais la reprise, tant attendue par les voyageurs, survient sur fond de nombreuses perturbations : grèves et pénurie de personnels, chaos dans les aéroports en Europe… et bien sûr, les prix des billets d’avion qui sont loin des niveaux pratiqués avant la crise.

Vols Algérie : « Je n’ai pas commandé un avion, j’ai juste commandé un billet d’avion »

La joie des voyageurs après la levée des principales restrictions de déplacement, suite à l’amélioration de la situation sanitaire, a vite été étouffée par les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes. En Algérie, depuis la réouverture partielle des frontières et le renforcement des programmes de vols, la critique qui revient à chaque fois concerne les prix des billets.

Aéroport d’Alger / Facebook : SGSIA Aéroport d’Alger

Pour les vols vers l’Algérie, les prix pratiqués par l’ensemble des compagnies suscitent toujours l’indignation. Dans une récente vidéo postée sur Facebook, un voyageur algérien qui cherche un billet vers l’Algérie a partagé son avis, sur un ton d’étonnement ponctué d’une pointe de sarcasme.

« Un vol Barcelone – Alger (une heure 20 minutes de vol) le 7 juillet avec Vueling à 930 €, c’est abusé quand même », a-t-il dit en commentant le tarif affiché sur l’application de la compagnie. Avant d’ironiser : « Je n’ai pas commandé un avion, j’ai juste commandé un billet d’avion ». À n’en citer que ce témoignage, il est évident que, pour les voyageurs algériens, les prix sont très chers.


Il est vrai que la hausse des prix est spectaculaire, notamment ente la France et l’Algérie. Sur les réseaux sociaux, les coups de gueule se multiplient. De nombreux voyageurs algériens font le comparatif avec les prix pratiqués ailleurs, jugés bas, notamment dans les pays voisins. Cela peut s’avérer en partie plausible, mais pas tout à fait vrai. Car, les prix des billets d’avion sont jugés chers même au niveau des pays européens.

Cherté des billets d’avion : qu’en est-il des prix pratiqués ailleurs ?

Au Maroc, les voyageurs se plaignent aussi de la flambée des prix des billets d’avion. Selon ce qu’a rapporté ce mercredi 22 juin le site d’information marocain Hiba Press, « de nombreux Marocains de l’étranger se sont dit surpris de la hausse en flèche des prix des billets d’avion ces derniers jours ».

Selon la même source, « un aller simple pour une personne entre Turin en Italie et l’aéroport de Casablanca est passé de 500 dirhams à 3500 dirhams ». Chez Transavia, un aller-retour Paris – Casablanca est affiché à partir de 738 € sans bagages et 836 € avec bagage. De toute évidence, les prix s’envolent également au Maroc, du fait notamment de la forte demande.

Du côté de la Tunisie, les prix proposés pour le mois de juillet chez Transavia sont également élevés. Un aller-retour Paris – Monastir est dans les environs de 1145 €. Sur le site de la compagnie tnisienne, Tunisair, un vol Paris – Tunis pour le 1er juillet est affiché à 727 euros et les places sont toutes prises.

France : les prix des billets d’avion ont augmenté de 19,4 % en mai 2022

Les pays du Maghreb ne sont pas les seuls concernés par la flambée des prix des billets d’avion. En France, les prix des vols au départ du territoire, pour tous les types de trajets, ont augmenté de 19,4 % en mai par rapport au même mois de 2021, selon la Direction générale de l’aviation civile, citée mercredi par BFMTV. Une situation constatée dans la plupart des pays de l’Union européenne.

Aéroport Roissy CDG / Facebook

Si les causes divergent (forte demande, hausse du prix du carburant, pénurie de personnels …), le constat est le même : la reprise du trafic aérien est accompagnée par les flambées des prix des billets d’avion, au grand dam des voyageurs.

Avec ce petit comparatif, qui est loin d’être exhaustif, l’on se rend compte que la flambée des prix des billets d’avion, bien qu’elle soit proportionnelle, ne concerne pas uniquement l’Algérie. Mais il est clair que les hausses constatées sur les vols vers l’Algérie, notamment à partir de la France, sont les plus importantes. Une situation dénoncée à maintes reprises par les membres de la diaspora et les députés de l’émigration.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus