1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Quarantaine obligatoire en Algérie : l’avis du professeur Senhadji
Air Algérie

Quarantaine obligatoire en Algérie : l’avis du professeur Senhadji

Depuis le 1er juin, les frontières algériennes sont partiellement ouvertes. Des vols en aller-retour sont autorisés avec six pays : France, Espagne, Allemagne, Italie, Turquie et Tunisie.

Huit compagnies aériennes effectuent des dessertes : Air Algérie, Air France, Transavia, ASL Airlines, Alitalia, Lufthansa, Turkish Airlines et Tunisair. Aucune compagnie aérienne espagnole n’assure de vols avec l’Algérie.

Air Algérie : le programme de vols reconduit

Selon nos informations, le programme de vols de la compagnie Air Algérie a été reconduit pour tout le mois de juillet. Les compagnies aériennes étrangères devraient également obtenir la reconduction de leurs programmes, selon le principe de réciprocité.

Articles en Relation

Le protocole sanitaire sera également reconduit : un test PCR de moins de 36 h avant le départ, un confinement obligatoire de cinq jours dans un hôtel en Algérie au frais du passager suivi d’un deuxième test à l’issue de la quarantaine.

Pourtant, plusieurs membres du comité scientifique ont appelé à un allégement du dispositif sanitaire. C’est le cas du professeur Kamel Senhadji. Le président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire a émis un avis favorable à l’assouplissement des mesures de restrictions imposées aux voyageurs entrant sur le territoire algérien, plaidant pour la levée de l’obligation de quarantaine pour ces derniers.

Articles en Relation

« Scientifiquement, la quarantaine n’est pas justifiée »

« Je suis d’accord que pour faire une PCR sur place. Je n’adhère pas au fait de confiner comme ça au hasard puis on contrôle après », a affirmé le professeur Senhadji dans une déclaration à visa-algerie.com ce mercredi.

« Il faut faire la PCR au point d’entrée puis laisser les gens partir. C’est une stratégie de gestion logistique. Scientifiquement, la quarantaine n’est pas justifiée. Ou bien on contrôle rigoureusement, c’est la PCR qui est la plus rigoureuse. Je suis pour la PCR et pas pour le test antigénique, qui laisse passer des gens à travers », a soutenu Kamel Senhadji.

« Le test antigénique n’est fiable que pour les gens symptomatiques, mais la plupart n’ont pas de symptômes. Ils sont comme des porteurs sains. Ce n’est pas détecté à l’antigène », a souligné le président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus