1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Racisme en France : le témoignage d’une étudiante musulmane – Vidéo
Visas et Immigration

Racisme en France : le témoignage d’une étudiante musulmane – Vidéo

Les témoignages sur le racisme anti-musulmans en France se multiplient. Hiba, une étudiante jordanienne, a dû renoncer à poursuivre ses études à cause de son voile et du fait qu’elle s’exprime en arabe.

Depuis quelques jours, la France fait face à une campagne de boycott des de ses produits lancée dans plusieurs pays musulmans. En plus de l’affaire des caricatures controversées de Charlie Hebdo, des accusations de racisme sont régulièrement formulées à l’encontre des Français, voire parfois de l’État français.

Pour tenter de contrer cette campagne et expliquer la position officielle de la France sur ces questions, le président Emmanuel Macron a accordé, samedi 31 octobre, un entretien à la chaîne Al Jazeera.  Son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a lancé un appel au monde musulman. « La France est le pays de la tolérance, pas du mépris ou du rejet », a-t-il déclaré.

Sonia Krim, députée du parti LREM du président Macron, s’est exprimée en langue arabe ce weekend sur la chaîne internationale allemande DW. Lors de son entretien, elle a été confrontée au témoignage de Hiba, une étudiante jordanienne, qui a affirmé ne pas avoir pas pu poursuivre ses études en France à cause du racisme.

« On va t’égorger comme un mouton »

« Mon objectif et mon rêve étaient de poursuivre mes études en France. J’ai travaillé pour cela pendant cinq années. Mais je n’ai pu. Je ne peux pas parler en arabe, ni porter le voile, ni même un turban ou autre chose qui montre ma différence. C’est devenu direct : il y a des regards bizarres qui vous font comprendre que n’êtes pas Français », explique-t-elle.

En réponse, la députée Sonia Krim, elle-même d’origine tunisienne, a confirmé l’existence de ce type de racisme en France. « Je suis entièrement d’accord avec (Hiba). Sur toute la ligne », a-t-elle dit.

« Je ne dis pas qu’il n’y a pas de racisme en France. Je vis le racisme. Quand je parle en arabe, je reçois de nombreuses menaces : « on va t’égorger comme un mouton, comme dans ta religion », etc. Je suis malheureusement habituée à ces choses », a ajouté l’élue du parti de Macron.

« Je comprends Hiba et sa situation et je veux lui témoigner toute mon affection et tout mon soutien » a conclu Sonia Krim.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus