1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. RAM : des milliers de voyageurs piégés au Maroc
Compagnies Aériennes

RAM : des milliers de voyageurs piégés au Maroc

La soudaine décision des transports canadiens d’arrêter les liaisons aériennes entre le Maroc et le Canada a pris au piège de nombreux voyageurs.

Ils seraient près de 12 000 Canadiens et Marocains résidant au Canada à ne pas pouvoir rejoindre leur pays, rapporte, ce mardi 31 août, des médias marocains. Ces voyageurs, partis en vacances au Maroc le temps d’un été, sont désormais coincés au Maroc pour au moins un mois, le temps de suspension décidé par le Canada.

Les vols prévus entre les deux pays ont été annulés suite à une augmentation des cas positifs au covid-19, parmi les passagers de retour du Maroc.

Maroc : soupçons de faux tests PCR chez les voyageurs marocains

La décision vient du Canada, qui refuse désormais l’entrée de tous voyageurs provenant du royaume, y compris ceux qui transiteraient par d’autres pays. Jusqu’à cette décision, la Royal Air Maroc opérait des vols directs entre Casablanca et Montréal. Mais d’autres compagnies proposaient des vols entre le Maroc et le Canada via des escales dans d’autres pays.

Les autorités canadiennes, qui ont vu l’accélération des contaminations parmi ces passagers, soupçonnent une circulation de faux tests PCR au Maroc.

Le Canada exigeait des voyageurs en provenance du Maroc la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement, mais le coût du test et la difficulté à le passer dans des délais restreints auraient poussé des voyageurs à présenter de faux documents.

Afin de ralentir cet accroissement des cas de covid-19, Transport Canada, soutenu par l’Agence de Santé Publique canadienne, a préféré geler les vols depuis le Maroc sans se soucier des ressortissants canadiens coincés à l’étranger.

Incompréhension et colère chez les Marocains du Canada

La mesure mise en place le 29 août et qui s’étendra jusqu’au 29 septembre a suscité un vent de contestations au sein de la communauté marocaine établie au Canada. Cette mesure soudaine les empêche de rentrer chez eux, de reprendre leur travail ou encore d’assurer la rentrée scolaire de leurs enfants.

Ces voyageurs sont livrés à eux-mêmes, la Royal Air Maroc et les compagnies aériennes chargées d’assurer leur transport, leur proposent seulement une modification gratuite de leurs billets d’avion ou d’être remboursés sous forme d’avoir de la compagnie aérienne.

Ces propositions ne sont valables que jusqu’au 15 décembre pour la Royal Air Maroc.

Les personnes coincées au Maroc tentent d’interpeller les autorités canadiennes pour que cette mesure ne soit pas appliquée pour les résidents canadiens. Une pétition postée par la communauté “Les Marocains du Canada”, sur le site leslignesbougent.org contre cette mesure a déjà été signée par 10 000 personnes.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus