1. Accueil
  2. Actualités
  3. Tourisme : comment la Turquie et la Tunisie se préparent
Actualités

Tourisme : comment la Turquie et la Tunisie se préparent

Deux mois après la fermeture des frontières la suspension des vols internationaux, le secteur du tourisme souffre d’un manque de visibilité partout à travers le monde. Mais les signes d’une relance partielle dès cet été se multiplient.

En Europe, l’on se dirige visiblement vers une relance du tourisme local et intra-européen. La France et la Grèce ont rouvert de nombreuses plages ce samedi. L’Italie a annoncé une réouverture des frontières avec les pays européens à compter du 3 juin.

Tourisme médical

Grand pays touristique, la Turquie veut miser sur le tourisme local et espère une reprise partielle du tourisme international avant le début de l’été.

À compter du 20 mai, le pays va rouvrir ses frontières dans le cadre du tourisme médical pour des patients en provenance de 31 pays dont l’Algérie, a annoncé hier samedi l’agence officielle Andalou.

Outre l’Algérie, les pays concernés par ce tourisme médical sont l’Irak, la Libye, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, la Grèce, l’Ukraine, la Russie, Djibouti, le Kosovo, la Macédoine, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Roumanie, la Serbie, la Bulgarie, la Moldavie, la Somalie, le Koweït, le Qatar, Bahreïn, Oman, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Pakistan, Kirghizistan et la République turque de Chypre-Nord.

Ce dimanche, Mehmet Nuri Ersoy, ministre turc du tourisme, a annoncé une reprise du tourisme domestique à la fin du mois de mai, rapporte la chaine TRT.

« Nous prévoyons également que le tourisme international reprenne avec certains pays vers la mi-juin », a ajouté. Les premières destinations pourraient être les pays asiatiques, dont la Chine et la Corée du Sud, selon la même source.

« Tourisme sain »

Pour rassurer les touristes, la Turquie a lancé un « Programme de certification de tourisme sain » pour les hôtels.

Ce programme « est le premier (du genre) au monde, et l’UE a également décidé d’en lancer un similaire », a affirmé le ministre turc.

« Notre programme de certification doit garantir que nos visiteurs puissent passer leurs vacances en Turquie en toute sécurité dans un environnement où les mesures barrières sont respectées et ce pendant tout leur séjour. Notre programme couvre les mesures de prévention et de protection, transports aériens, maritimes et terrestres, les ports d’arrivée, toutes les installations permettant de passer des vacances y compris les employés de l’industrie et les touristes eux-mêmes », a-t-il affirmé récemment.

Tunisie : sauver la saison

De leur côté, les acteurs tunisiens travaillent d’arrache-pied pour sauver une saison qui s’annonce difficile, avec la probable absence des Algériens et des Européens. L’Algérie représente à elle seule un tiers des touristes qui se rendent en Tunisie chaque année.

Comme les Turcs, les Tunisiens vont miser en priorité sur le tourisme local. Ils espèrent aussi convaincre les pays européens de les inscrire sur une liste de « pays sûrs » pour le tourisme.

En effet, la Tunisie n’est pas fortement impactée par le Coronavirus, avec un bilan de 45 décès. Le pays est sur la bonne voie pour aller vers un déconfinement total dans les prochaines semaines. La situation sécuritaire s’est également améliorée, affirment les autorités.

« Tourisme hygiénique »

Pour convaincre les touristes de se rendre dans les établissements touristiques, le ministère du Tourisme prépare un protocole pour les hôtels qui rouvriront -certains envisagent de le faire début juin, rapporte ce dimanche l’agence AFP.

Au programme : des contrôles de température à l’aéroport et à l’entrée des hôtels, des chambres désinfectées et laissées vacantes 48 heures entre deux clients, des lavages intensifs des espaces communs et l’espacement des tables d’un mètre dans les cafés.

Par : Camelia A.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus