1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Réouverture des frontières algériennes : le sujet divise
Air Algérie

Réouverture des frontières algériennes : le sujet divise

Faut-il rouvrir les frontières algériennes ? Les résultats d’un sondage montrent que la question divise alors que les contaminations repartent en forte hausse dans le voisinage de l’Algérie, en Europe et au Maghreb.

L’Algérie doit-elle rouvrir ses frontières ? Cette semaine, le journal Liberté a posé la question à ses lecteurs via un sondage sur les réseaux sociaux. Et contre toute attente, le sujet est loin de faire l’unanimité par les internautes.

Sur les 1500 lecteurs qui ont répondu à la question « Qu’en pensez-vous de l’ouverture des frontières ? », 55% se disent favorables contre 41% qui s’opposent à une telle démarche. Selon ces derniers, le maintien des frontières fermées est une décision « sage ».

L’Algérie a fermé ses frontières aériennes, maritimes et terrestres le 17 mars dernier, dans le cadre des mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19. En mars, les contaminations commençaient à s’accélérer et le premier foyer de l’épidémie, découvert à Blida, a été provoqué par la participation d’un émigré venu de France à une fête de mariage.

Algérie : la crainte des cas importés

Les experts du Comité scientifique de suivi de l’épidémie de Covid-19 en Algérie pointent régulièrement les dangers des cas importés pour justifier le maintien des frontières algériennes fermées depuis maintenant bientôt sept mois et ce malgré une nette amélioration de la situation sanitaire dans le pays – L’Algérie n’enregistre en effet que peu de cas depuis quelques semaines : hier mercredi, 121 nouveaux cas ont été annoncés.

« Le risque est d’avoir des voyageurs qui transportent le virus. On ne doit pas oublier que, chez nous, les premières contaminations ont été des « cas importés » », rappelle régulièrement Dr Mohamed Bekkat Berkani, du Comité scientifique de suivi de l’épidémie de Covid-19 en Algérie.

« Par conséquent, je pense qu’il est préférable d’observer encore plus. Je crois que le gouvernement observe la situation pour pouvoir éventuellement prendre la décision d’ouvrir les frontières, avec probablement des préalables sanitaires », a-t-il expliqué récemment. C’est exactement ce que fait le gouvernement : attendre une réelle amélioration avant de prendre la décision de rouvrir les frontières.

Par ailleurs, les expériences de pays ayant ouvert leurs frontières incitent à la prudence. C’est le cas de la Tunisie.

La situation se dégrade dans les pays du voisinage de l’Algérie

La perspective d’une réouverture des frontières s’est éloignée ces derniers jours à cause notamment de la dégradation de la situation sanitaire dans les pays du voisinage de l’Algérie.

L’Europe fait face à une nouvelle vague, obligeant plusieurs pays, dont la France, l’Espagne et l’Allemagne, à prendre des mesures de reconfinement partiel. Ils ont également réintroduit des restrictions pour les voyages avec de nombreux pays.

Au Maghreb, la Tunisie, épargnée pendant plusieurs semaines, est actuellement confrontée à une hausse inquiétante du nombre de cas, avec un millier de contaminations par jour en moyenne. Le Maroc vit également une situation difficile.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus