1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Réouverture des frontières du Maroc : le gouvernement sous pression
Voyages et Tourisme

Réouverture des frontières du Maroc : le gouvernement sous pression

Au Maroc, le flou reste entier concernant la date de la réouverture des frontières qui sont fermées depuis le 29 novembre dernier. Officiellement, la fermeture a été prolongée jusqu’au 31 janvier. A moins d’une semaine de cette échéance, le gouvernement marocain continue de souffler le chaud et le froid concernant la réouverture des frontières.

Le Premier ministre marocain Aziz Akhanouch a déclaré à la presse que la décision concernant les frontières serait prise à la dernière minute. En attendant que les autorités tranchent, les professionnels du tourisme semblent décidés à accentuer leur pression pour obtenir la réouverture des frontières marocaines dès la fin de ce mois de janvier.

Il y a deux jours, une centaine de manifestants se sont rassemblés à Marrakech pour réclamer la réouverture. Marrakech est l’une des destinations phares du tourisme marocain, notamment en hiver. Elle est particulièrement affectée par la fermeture des frontières.

Frontières : les acteurs marocains du tourisme mécontents

Plusieurs syndicats du secteur touristique ont décidé d’organiser des marches un peu partout dans le royaume ce mercredi 26 janvier pour réclamer la fin de la fermeture avec l’expiration du dernier délai le 31 janvier prochain, rapporte le site Médias 24.

Les représentants des restaurateurs, des chauffeurs de taxi et des calèches, l’organisation du transport touristique ainsi que les guides touristiques seront de la partie. De leur côté, des représentants de la confédération nationale du tourisme ont déclaré à Médias 24 qu’ils allaient prendre part à la manifestation.

Des actions de protestations sont prévues à Marrakech, Tanger, Agadir, Fès, Essaouria et Casablanca. L’agence nationale des agences de voyages, elle, compte tenir un rassemblement devant le siège du ministère du Tourisme, ajoute la même source.

Maroc : pas de réouverture des frontières en vue

Mis sous pression, le gouvernement marocain ne semble pas prêt de céder face aux syndicats du secteur touristique.

Intervenant au parlement ce lundi 24 janvier, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a déclaré que les conditions n’étaient pas encore réunies pour la réouverture des frontières. Le ton est donné. Rien ne semble indiquer que les autorités vont abdiquer face à la pression.

La question de la fermeture risque de se transformer rapidement en un bras de fer entre le gouvernement et les représentants du secteur du tourisme.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus