1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Réouverture des frontières : le Maroc fait durer le suspense
Voyages et Tourisme

Réouverture des frontières : le Maroc fait durer le suspense

Les frontières marocaines sont fermées depuis le 29 novembre dernier. Le Maroc avait opté pour une démarche radicale afin de se prémunir contre la menace Omicron qui venait de faire son apparition en Europe.

Depuis cette date, le trafic régulier de et vers le Maroc est suspendu. Seules quelques opérations de rapatriement dans les deux sens ont eu lieu. Mais depuis le 23 décembre, les vols de rapatriement sont à l’arrêt, sauf pour quelques voyageurs privilégiés fortunés.

Le secteur du tourisme a pris un sérieux coup suite à la décision des autorités marocaines de faire l’impasse sur la période de fin d’année. Alors que la date butoir du 31 janvier 2022 approche, le gouvernement marocain est mis sous pression et essuie des critiques concernant sa gestion de la menace Omicron.

Marrakech : les professionnels du tourisme montent au créneau

Parmi les villes qui ont souffert de la décision figure Marrakech, destination prisée des touristes internationaux en période de fin d’année. Sur place, les professionnels du tourisme vivent une situation intenable. Ce dimanche, ils sont sortis dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol et réclamer la réouverture des frontières, rapporte, le média marocain Le Site Info.

Dans une vidéo diffusée par ce média, on peut voir une soixantaine de personnes rassemblées pour revendiquer la réouverture des frontières. ‘’Notre présence ici c’est en raison de la crise économique que nous vivons à cause de la fermeture des frontières. On souffre beaucoup’’, s’indigne une manifestante et demande aux autorités de trouver des solutions pour les opérateurs du secteur touristique.

La ville de Marrakech vit principalement du tourisme. ‘’Tout le monde vit du tourisme ici à Marrakech. Quand les frontières sont fermées, tout le monde souffre’’, résume un autre participant au rassemblement.

Frontières : le Premier ministre marocain maintient le suspense

À une semaine de la fin du délai fixé par les autorités, on ne sait toujours pas comment va procéder le gouvernement marocain concernant les frontières.

Invité par deux chaînes de télévision locales, le Premier ministre marocain Aziz Akhannouch a annoncé que la question des frontières fait partie des préoccupations de son gouvernement. Il a néanmoins indiqué que l’Exécutif prend en considération les recommandations du Comité scientifique.

Ce dernier a précisé que « la décision sera prise à la toute dernière minute ». Le suspense reste entier concernant la décision que prendront les autorités d’ici le début de la semaine prochaine.

En attendant, des milliers de marocains restent bloqués à l’étranger, sans savoir s’ils pourront regagner le royaume prochainement.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus