1. Accueil
  2. Actualités
  3. Réouverture des frontières : Tebboune refuse d’avancer une date
Actualités

Réouverture des frontières : Tebboune refuse d’avancer une date

Interrogé ce dimanche soir à la télévision, le président Tebboune a refusé d’avancer une date concernant la réouverture des frontières de l’Algérie, fermées depuis plus de six mois.

Le président Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé, ce dimanche soir, sur la question de la réouverture des frontières de l’Algérie, fermées depuis le 17 mars dans le cadre la lutte contre la propagation du Covid-19.

Interrogé par des journalistes, lors d’un entretien diffusé par l’ENTV, le président algérien a refusé d’avancer une date pour la réouverture des frontières, malgré une nette amélioration des conditions sanitaires en Algérie.

« La décision sera scientifique et non politique. Elle sera prise avec les scientifiques », a précisé le président Tebboune.

Le chef de l’État algérien a cité l’exemple de « pays développés », sans les nommer, qui ont fait le choix d’ouvrir leurs frontières avant de « revenir au confinement ». « Ce qui est une chose grave », a-t-il souligné, en précisant que la réouverture des frontières dépendra des rapports du comité scientifique en charge du suivi de l’épidémie Covid-19 en Algérie.

Le président Tebboune a également refusé d’avancer une date pour la reprise des cours dans les écoles. Il a avancé les mêmes arguments, critiquant au passage les choix faits par plusieurs pays qui ont ouvert les écoles avant de les fermer.

« Nous avons choisi de protéger le citoyen d’abord, alors que d’autres pays ont choisi d’autres options, notamment l’économie », a-t-il dit. « Je ne prendrai pas la décision seul. J’impliquerai les médecins et le Comité scientifique », a promis le président algérien.

| Lire aussi : Le député Belmeddah appelle à une « réouverture partielle » des frontières algériennes

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus