1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Reprise des vols Air Algérie : ce qu’on sait, ce qu’on ignore
Air Algérie

Reprise des vols Air Algérie : ce qu’on sait, ce qu’on ignore

Après plus de 14 mois de fermeture pour cause de covid-19, les frontières algériennes vont rouvrir partiellement à compter du 1er juin.

L’annonce a été faite, dimanche, par la présidence de la République, à l’issue du conseil des ministres. Les modalités de mise en œuvre de cette ouverture seront précisées d’ici le début de la semaine prochaine. Voici ce que nous savons sur cette décision.

  1. Trois aéroports en Algérie

La reprise des vols va s’opérer de et vers trois aéroports algériens : Alger, Oran et Constantine. Au total, cinq vols quotidiens sont prévus à partir du 1er juin, selon le communiqué du conseil des ministres.

  1. Qui va opérer ces vols ?

Comme il s’agit de vols spéciaux, c’est Air Algérie qui va opérer ces vols depuis l’étranger. Il est donc déconseillé de réserver son billet sur internet avec d’autres compagnies.

Au départ d’Algérie, tout dépendra des accords avec les pays de destination. Des pays comme la France devraient exiger que le transport des voyageurs au départ d’Algérie soit effectué par leurs compagnies (Air France, Transavia, ASL).

Pour certains pays, comme l’Espagne, dont les compagnies n’assurent pas de vols depuis l’Algérie, c’est la compagnie Air Algérie qui effectuerait les vols dans les deux sens.

  1. Quels pays seront concernés ?

Le programme est en cours de préparation. Des propositions sont en cours de finalisation. Selon nos sources, la France devrait se tailler la part du lion, avec trois villes qui seraient desservies (Paris, Marseille et Lyon). Des vols sont également proposés avec le Canada et l’Espagne. Mais rien n’a été validé. Le comité scientifique aura son mot à dire, en fonction de la situation sanitaire dans chaque pays. Et la décision finale reviendra à la présidence de la République.

  1. Les frontières terrestres seront-elles ouvertes le 1er juin ?

NON. Pour l’heure, la réouverture concerne les frontières aériennes, avec une reprise partielle des vols de la compagnie Air Algérie.

La compagnie maritime Algérie Ferries n’est pas concernée par la réouverture des frontières.

  1. Les Algériens pourront-ils partir en vacances cet été ?

La réponse est non. Du moins, pas à compter du 1er juin. Pour l’heure, il s’agit surtout de rapatrier les Algériens bloqués à l’étranger et de permettre aux Algériens de voyager pour des motifs impérieux : soins, études, regroupement familial…

Pour les départs en vacances, il faudra attendre la réouverture totale des frontières. Aucune date n’est annoncée.

  1. L’autorisation d’entrée et de sortie sera-t-elle maintenue ?

C’est la grande inconnue. Le dispositif, géré par le ministère de l’Intérieur, suscite de vives critiques. Les avis divergent : certains proposent de le maintenir, mais en le confiant aux consulats d’Algérie à l’étranger ; d’autres suggèrent de l’annuler. Le document de voyage (visa D, titre de séjour…) sera suffisant pour savoir si un passager peut voyager ou non.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus