1. Accueil
  2. Actualités
  3. Reprise des vols Air Algérie : le scepticisme règne
Actualités

Reprise des vols Air Algérie : le scepticisme règne

Officiellement, la suspension des vols de rapatriement d’Air Algérie a pris fin mercredi 31 mars. Trois jours, le gouvernement n’a pas dit s’il comptait maintenir ou non la mesure.

Air Algérie s’est de son côté montrée prête à reprendre ses vols de rapatriement. Dans un communiqué publié lundi 29 mars, la compagnie aérienne nationale a annoncé que la reprise dépendait d’une décision des autorités publiques.

Pas de reprise pour le moment

Le sénateur Abdelouahab Benzaïm, qui pourtant avait appelé les autorités à rouvrir les frontières, s’est montré sceptique en écartant l’éventualité d’une reprise des vols de rapatriement d’Air Algérie. Invité de la chaîne Beur TV, le parlementaire est revenu sur le communiqué d’Air Algérie.

Articles en Relation

« Pour ce qui est du communiqué d’Air Algérie, je ne pense pas qu’il y aura une réouverture des frontières. L’Europe est en train de fermer », a-t-il commenté à ce sujet

La détérioration de la situation sanitaire en France en raison de la propagation du variant britannique du Covid-19, où réside la plus grande communauté algérienne à l’étranger, éloigne la possibilité d’une ouverture des frontières ou même un retour des vols de rapatriement.

Articles en Relation

La hausse des contaminations aux variants du Covid-19 suscite l’inquiétude des autorités algériennes. D’ailleurs, la décision prise en février de suspendre les vols de rapatriement est intervenue après la détection des premiers cas de variant britannique du Covid-19 en Algérie.

Rapatriement exceptionnel par les compagnies étrangères

Toutefois, le gouvernement a décidé d’alléger légèrement le dispositif de suspension des vols. Le ministère des Affaires étrangères a instruit les consuls généraux en France et en Turquie à « procéder à la délivrance des autorisations d’entrée, à titre exceptionnel, au profit des citoyens bloqués en France et en Turquie désirant rejoindre le territoire national par les compagnies étrangères ».

Articles en Relation

La directive du département de Sabri Boukadoum concerne les citoyens devant accompagner les dépouilles de leurs proches ainsi que ceux qui ont bénéficié d’une autorisation de sortie pour des raisons médicales et dont la période de traitement s’est achevée.

Cette instruction montre que les autorités ne seraient pas prêtes à autoriser Air Algérie à reprendre ses vols de rapatriement.

Articles en Relation

À l’approche du mois de ramadan, les appels se multiplient pour la reprise des vols. Sous pression, le gouvernement observe le silence.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus