1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Reprise des vols Air Algérie : son porte-parole nous dit tout
Air Algérie

Reprise des vols Air Algérie : son porte-parole nous dit tout

Quel bilan de la reprise des vols domestiques ?

Nous avons mis en place toute une préparation à l’avance notamment concernant l’aspect billetterie. Nous avons favorisé la vente digitale. Nous avons demandé à nos clients d’acheter leurs billets, de préférence, sur notre site internet en utilisant les cartes Eddahabia et CIB. L’achat de billets est également possible à travers l’application mobile Air Algérie.

Néanmoins, ceux parmi nos clients qui ont préféré se déplacer dans nos agences, nous les avons accueillis dans le respect du protocole sanitaire strict mis en place. Les agences de voyages conventionnées avec Air Algérie participent également à l’opération.

Dimanche, lors de la première journée de reprise, 31 avions ont décollé pour les différents aéroports du pays. Cette première journée de reprise a vu également le lancement de trois nouvelles lignes : El-Bayadh, Tiaret et Mecheria.

Avez-vous constaté un engouement lors de cette reprise des vols domestiques après plus de huit mois d’arrêt ?

Par souci de vigilance face à la situation sanitaire, Air Algérie a fait en sorte de mettre en vente plus de billets que la demande pour pouvoir gérer le chargement des passagers dans les avions. Pour la première journée, 10 080 sièges ont été mis en vente par Air Algérie.

Quelles sont les destinations les plus demandées par vos clients ?

Toutes les destinations sont demandées. Mais il y a plus de passagers en partance vers les villes du sud. On a également constaté la présence d’une clientèle jeune.

Y a-t-il eu des incidents liés aux mesures sanitaires comme le port du masque ?

Non. Sincèrement, nous avons été agréablement surpris par le respect des mesures sanitaires chez nos passagers. Aucun incident n’est à déplorer à ce jour. Nos clients ont été exemplaires. C’est aussi grâce au travail fait par Air Algérie et ses partenaires (SGSIA, Police) du point de vue de la signalétique et de l’encadrement. Tout le monde a été à la hauteur.

Passons aux vols internationaux. Comment jugez-vous le début de cette opération de rapatriement ?

Nous avons un programme qui nous a été communiqué par les pouvoirs publics pour une opération de 24 vols du 4 au 17 décembre. Pour cette opération, 5 000 personnes seront rapatriées. Pour le moment, les choses se passent bien.

L’opération va-t-elle se poursuivre après décembre ?

La poursuite de l’opération au-delà du mois de décembre ne dépend pas d’Air Algérie, mais des pouvoirs publics. Air Algérie est un transporteur. La décision concernant le programme de vols revient aux autorités.

Maintenant que les choses se déroulent bien, est-il envisageable de reprendre les vols de manière plus régulière avec l’étranger ?

Le ministre des transports a été clair. Le retour des vols à l’international n’est pas à l’ordre du jour. La situation est maîtrisée pour l’instant pour ce qui concerne les vols de rapatriement. Pour la reprise des vols internationaux, ce n’est pas à l’ordre du jour.

De faux télex ont circulé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours. On a fait en sorte de donner l’information à tous les médias et à travers les réseaux sociaux pour couper court aux « fake news ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus