1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Reprise des vols : la marque du vaccin sera déterminante pour voyager
Voyages et Tourisme

Reprise des vols : la marque du vaccin sera déterminante pour voyager

La marque du vaccin contre la maladie à coronavirus Covid-19 utilisée par un voyageur pourrait déterminer quels pays lui seraient accessibles à travers le monde. C’est ce que redoute le média indien l’agence Bloomberg dans un article publié ce lundi 26 avril.

Dès à présent, l’Union européenne envisage d’autoriser les ressortissants américains vaccinés avec des vaccins approuvés par leur agence pharmaceutique à entrer au cours de l’été, a indiqué ce dimanche la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

L’Agence européenne des médicaments a approuvé quatre vaccins : AstraZeneca, Moderna, Pfizer-BioNTech et Johnson & Johnson. Les trois derniers sont utilisés aux Etats-Unis.

Articles en Relation

Vaccin chinois : un mauvais passeport pour voyager

En contraste, ceux qui ont reçu des doses de vaccins chinois comme Sinovac et Sinopharm seront probablement interdits d’entrée en Europe dans un avenir proche, avec des conséquences graves pour l’activité commerciale mondiale et la relance du tourisme international, ajoute Bloomberg.

Pour les ressortissants chinois qui voyagent régulièrement à l’étranger et les voyageurs occidentaux qui souhaitent saisir des opportunités commerciales en Chine, le dilemme se pose quant au choix du vaccin, puisque pour l’instant la Chine ne reconnaît que les vaccins fabriqués en Chine et ses vaccins ne sont pas approuvés aux États-Unis ou en UE.

Articles en Relation

Prenant peut-être conscience des coûts économiques liés à la sélectivité des vaccins, l’ambassade de Chine à Washington a déclaré cette semaine que les voyageurs qui ont été administrés certains vaccins occidentaux pourraient toujours entrer dans le pays s’ils partaient de Dallas au Texas. En outre, les organes médiatiques étatiques chinois ont indiqué que le vaccin de Pfizer-BioNTech devrait être approuvé dans le courant de l’année.

« Si d’autres pays ne reconnaissent pas le vaccin chinois, cela signifie-t-il que la vaccination ne fera pas de différence ? », s’interroge pour sa part Katy Niu, une citoyenne chinoise citée par la même source. « De toute façon, on ne nous propose pas de vaccin occidental – nous n’avons pas le choix », souligne-t-elle.

Qu’en est-il du vaccin russe Spoutnik ?

Selon le site spécialisé SchengenInfo, la règlementation de l’Union européenne sur le passeport vert numérique, qui sera adopté prochainement, ne reconnaît pas les vaccins que l’Agence européenne du médicament n’a pas approuvés. Cependant, il est possible aux États membres de l’UE d’accepter la validité de certains vaccins spécifiques tels que le russe Spoutnik V.

C’est ce que pourrait faire la Grèce, pays qui a besoin de relancer son tourisme cet été. Les touristes russes vaccinés au Spoutnik V pourraient être autorisés à voyager en Grèce à partir du 14 mai prochain, selon SchengenVisaInfo.

La décision des autorités grecques de faire valider le vaccin Spoutnik V intervient alors que la Grèce vise à relancer son industrie touristique fortement impactée par la pandémie de la maladie à coronavirus Covid-19.

Par conséquent, les voyageurs en provenance de Russie pourraient être autorisés à partir du 14 mai prochain à entrer en Grèce sans être obligés de se soumettre à une quarantaine obligatoire à leur arrivée s’ils prouvent qu’ils ont été administrés ce vaccin, s’ils se sont rétablis du Covid-19 ou s’ils présentent un résultat négatif du test de dépistage PCR.

Aucune indication, en revanche, concernant les voyageurs d’autres pays ayant été vaccinés avec Spoutnik.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus