1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Reprise des vols : l’Algérie va accélérer la vaccination en mai
Air Algérie

Reprise des vols : l’Algérie va accélérer la vaccination en mai

Alors que plusieurs pays, notamment en Europe, se préparent pour une reprise graduelle des vols réguliers et une réouverture des frontières aux pays vaccinés, l’Algérie semble hors-jeu. Et pour cause : la campagne de vaccination n’a pas vraiment débuté dans le pays. Seuls quelques milliers de personnes ont été vaccinées depuis janvier.

L’Algérie n’a même pas en place un programme de vaccination, faute de nombre suffisant de doses. « Établir un programme de priorité à la vaccination pour ceux qui méritent d’être vaccinés, dépend de la disponibilité des vaccins », explique Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique, dans un entretien, ce samedi 8 mai, au site TSA.

Résultat : l’Algérie, malgré des taux de contaminations très faibles (autour de 200 nouveaux cas par jour), est classée comme un pays à risque élevé pour les voyages. L’Union européenne ne l’a toujours pas réintégrée dans sa « liste verte » pour les voyages.

Reprise des vols : l’Algérie mal classée

Pour sa part, le Royaume-Uni, qui vient d’établir ses listes de pays, selon le degré de risques liés au covid-19, classe l’Algérie dans la « liste ambre ». Il s’agit d’une liste intermédiaire, entre les pays sûrs (liste verte) et ceux qui sont considérés comme dangereux sur le plan sanitaire (liste roue).

Auparavant, les États-Unis avaient classé l’Algérie comme pays à haut risque sanitaire, vers lequel les voyages sont déconseillés.

Concrètement, ces classements signifient que les voyages de et vers l’Algérie seront fortement limités cet été, même dans le cas où les autorités algériennes décident de rouvrir les frontières, fermées depuis le 17 mars 2020.

Critiqué sur le retard de la campagne de vaccination, le gouvernement d’accélérer les choses. Ce samedi 8 mai, Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, a annoncé la réception d’un million de doses de différents vaccins anti-covid.

« Nous allons accélérer la vaccination en mai »

« Pour le mois de mai, nous allons recevoir plus d’un million de doses. Nous aurons au moins 400.000 du chinois Sinovc, c’est convenu. Les Russes, qui nous envoyé uniquement 50.000 doses, s’engagement à envoyer le reste en mai. En plus de Sinovac et Sputnik, on va recevoir le deuxième quota de 675.000 doses d’Astra Zeneca », a-t-il affirmé dans des déclarations à la presse. « Nous allons accélérer la vaccination en mai. Nous espérer aussi recevoir des doses en juin », a-t-il affirmé.

Le ministre affirme que l’Algérie va passer de nouvelles commandes. « J’ai demandé au DG de l’Institut Pasteur de négocier encore plus, parce que nous payons. Nous n’avons aucun problème d’argent », a-t-il affirmé.

Il a expliqué que les retards concernent tous les pays et pas seulement l’Algérie. « Les fournisseurs prennent l’engagement ensuite, ils s’excusent. Les commandes ne sont pas vraiment fermes. Il y a des problèmes d’approvisionnement qui touchent tous les pays », a-t-il expliqué.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus