1. Accueil
  2. Actualités
  3. Retards chez Air Algérie et Vueling : quel remboursement ?
Actualités

Retards chez Air Algérie et Vueling : quel remboursement ?

Après leur calvaire, c’est l’indignation et la colère chez les passagers des vols Air Algérie et Vueling entre Marseille et Alger du samedi 25 septembre.

Prévu à 13 h 25 (heure locale), le vol Vueling a décollé à 19 h 52. La compagnie espagnole a dû mobiliser un avion de remplacement après une panne technique sur l’appareil qui devait faire le vol initialement.

Le vol de la compagnie Air Algérie, opéré le même jour vers Alger, a décollé avec plus de 5 heures de retard. Prévu à 17 h 30 de Marseille, le vol a finalement décollé à 22 h 47.

Sur les réseaux sociaux, les passagers ont témoigné du calvaire qu’ils ont vécu pendant plusieurs heures à l’aéroport de Marseille. Dans un groupe Facebook, une internaute invite les passagers de ce vol à réclamer leurs droits, suite au retard.

« Je vous invite à bombarder la compagnie de mail de réclamation après les 6 h de retard occasionné, selon la réglementation en vigueur, nous devons être dédommagés non seulement du retard, du fait que certaines personnes aient ratés leurs correspondance vers une autre ville algérienne, en plus de la gêne occasionnée voir le stress subi durant de longues heures », écrit-elle à ce sujet.

Retards : que dit la réglementation européenne ?

Le règlement (CE) n°261/2004 définit les droits des passagers aériens, victimes d’une annulation, d’un retard ou d’une surréservation « surbooking ».

Le texte concerne entre autres le vol au départ d’un pays de l’Union européenne quelle que soit la compagnie aérienne. Les vols Air Algérie et Vueling au départ de Marseille sont tout naturellement concernés par cette réglementation.

Quand le retard n’est pas dû à un cas de force majeure comme les conditions météorologiques, risques liés à la sécurité, mouvements de grève, les passagers sont indemnisés selon le barème suivant :

  1. Pour les vols de moins de 1 500 km : 250 € (125 € si le retard ne dépasse pas deux heures) ;
  1. Pour les vols intracommunautaires ou les vols de 1 500 à 3 500 km : 400 € (200 € si le retard ne dépasse pas trois heures);
  1. Pour les autres vols de plus de 3 500 km 600 € (300 € si le retard ne dépasse pas quatre heures).

Les passagers Marseille – Alger ont-ils droit au remboursement ?

Au-delà de cinq heures, le passager ouvre droit au remboursement de son billet et éventuellement à la prise en charge du vol retour vers son point de départ initial (cas d’un vol au départ d’une escale de correspondance), dans le seul cas où il renonce lui-même à voyager ce jour-là.

Pour les passagers des vols Air Algérie et Vueling entre Marseille et Alger qui souhaitent se faire rembourser, il aurait fallu renoncer à voyager pour avoir le droit au remboursement du billet.

Tous ceux qui ont embarqué ne peuvent donc pas prétendre au remboursement selon la réglementation européenne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus