1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Royal Air Maroc classée dernière pour les vols long-courriers
Compagnies Aériennes

Royal Air Maroc classée dernière pour les vols long-courriers

De la nourriture immangeable, un service d’une piètre qualité : voici les raisons pour lesquelles ce vol long-courrier de la Royal Air Maroc en classe économique a eu la dernière place.

Le site américain « The Points Guy », spécialisé dans les voyages en avion, a réalisé un classement des pires vols long-courriers dans la classe économique. En bas de cette liste, on retrouve la compagnie aérienne Royal Air Maroc, qui a obtenu le plus petit score, ils expliquent pourquoi.

Les résultats ont été publiés ce vendredi 30 octobre.

Lors de son « test », sur un vol long-courrier entre Casablanca et Washington, en classe économique, Benet Wilson (journaliste pour The Points Guy) a déclaré que c’était « le pire vol qu’elle ait jamais pris ».

Avant de s’installer, la journaliste a remarqué que l’avion avait besoin d’être nettoyé, et une fois assise, elle se sentait à l’étroit.

Dans l’avion, sur un vol long-courrier qui dure plusieurs heures, les passagers ont grand besoin de divertissement pour passer le temps. La Royal Air Maroc offrait une grande sélection de films, mais il n’y avait pas de Wi-Fi.

Le repas servi pendant ce vol était « immangeable »

Selon Benet Wilson, la véritable cause du problème avec ce vol ce sont la nourriture et les boissons, pour lesquelles elle a donné un score de 2/15. Pour la journaliste c’était le pire repas en vol qu’elle a pu prendre. « Les plats de poulet et de bœuf étaient d’une similitude alarmante », explique-t-elle.

Le plat qui lui a été servi comprenait des légumes et du poulet « sursalés et carrément immangeables ». Il était, d’après elle, « plus sec que le désert du Sahara ».

Un manque de boissons pendant le vol

Bien que la RAM ne soit pas une compagnie aérienne sans alcool, on a dit à Benet qu’il n’y avait pas de vin blanc disponible quand elle en a demandé et qu’aucune autre option n’était recommandée.

Quant aux rafraîchissements non alcoolisés en vol, la journaliste explique qu’il pourrait être utile d’apporter les vôtres, car « à part le service du dîner, il n’y a eu que deux cafés et deux services d’eau pendant tout le vol ».

Le service était inacceptable

Le service à bord pendant ce vol a obtenu la note de 2, ce qui est très bas. Benet a été complètement ignorée par le personnel de bord à chacune des quatre reprises où elle a appuyé sur le bouton d’appel pour demander de l’eau.

Lorsqu’elle s’est finalement rendue à la cuisine pour demander de l’eau, elle a été poussée vers son siège et on lui a dit que de l’eau allait arriver. Mais elle n’est jamais venue. « C’est sans aucun doute inacceptable pour n’importe quelle compagnie aérienne, quelle que soit la classe », conclut la journaliste.

| Lire aussi : Un Youtubeur allemand teste Tunisair, en attendant Air Algérie et Royal Air Maroc

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus