1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Royal Air Maroc : la suspension des vols avec l’Algérie prolongée
Compagnies Aériennes

Royal Air Maroc : la suspension des vols avec l’Algérie prolongée

Le Maroc a enregistré, ce vendredi 7 mai, 298 nouveaux cas de contamination au Covid 19. Une baisse sensible par rapport aux chiffres recensés il y a quelques semaines.

Malgré cette baisse assez significative des cas de contamination au Covid-19, les autorités marocaines ont décidé de maintenir la suspension des vols avec plusieurs pays décidée au mois de mars dernier.

Parmi ces pays, figure l’Algérie. Les vols qu’effectuait la compagnie aérienne Royal Air Maroc au départ de l’aéroport d’Alger sont suspendus depuis le 5 mars dernier.

Vols suspendus avec l’Algérie

Dans une note publiée cette semaine, la direction générale de l’aviation civile marocaine annonce prolongement de la suspension des vols avec plusieurs pays, dont l’Algérie et l’Egypte. « Tous les vols au départ ou à destination de l’Algérie et de l’Égypte sont suspendus jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire dans le document.

« Tous les passagers de ces pays voyageant par un autre pays ne sont pas autorisés à entrer au Maroc », précise la note.

Cette mesure concerne également une cinquantaine d’autres pays notamment, des différents continents. Le Maroc, qui a atteint un certain stade dans sa campagne de vaccination, craint l’entrée des variants sur son territoire. Avec près de 5,5 millions de citoyens vaccinés, le royaume est parmi les plus avancés en matière de vaccination contre le Covid-19.

La progression rapide des variants en Algérie et l’apparition de cas de variants indien récemment pourraient expliquer le prolongement de cette décision prise avec l’Algérie. Cette mesure ne concerne pas les survols de l’espace aérien marocain, les vols cargo ainsi que les vols médicaux.

Maroc : de nouvelles conditions pour les rapatriés depuis l’étranger

Dans ce même contexte, les autorités marocaines ont instauré de nouvelles mesures auxquelles devront se soumettre les ressortissants marocains bloqués à l’étranger. Ces mesures entrent en vigueur à partir de ce samedi 8 mai.

Ainsi, les citoyens marocains rapatriés devront, en plus du test PCR datant de 48 h avant la date du départ, remplir une déclaration sur l’honneur et présenter l’autorisation de sortie du territoire national délivrée par le ministère marocain de l’Intérieur ou le préfet de la province lors du premier voyage au départ du Maroc.

La procédure prévoit également dix jours de quarantaine à Casablanca dans l’un des 6 hôtels retenus à cet effet. Le séjour sera aux frais du voyageur. Une preuve de paiement sera exigée avant l’embarquement à l’étranger.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus