1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Royal Air Maroc : l’offre des billets à tarif réduit tourne au fiasco
Compagnies Aériennes

Royal Air Maroc : l’offre des billets à tarif réduit tourne au fiasco

Les vols internationaux vers le Maroc ont repris ce mardi 15 juin, après plusieurs semaines d’interruption en raison de la situation sanitaire. Les pays ont été classés dans deux listes, A et B, selon le degré de risque qu’ils représentent sur le plan sanitaire.

La décision vise en premier lieu à faciliter le retour des Marocains résidents à l’étranger, avait précisé le gouvernement en annonçant la reprise des vols internationaux.

Après cette annonce effectuée le 6 juin, les réservations vers le Maroc ont bondi un peu partout dans le monde, notamment en Europe, où vit une importante communauté d’origine marocaine. Les prix des billets d’avion ont également flambé, suscitant de vives critiques.

Le Roi du Maroc s’implique

Vendredi, le palais royal marocain a émis un communiqué dans lequel il demande aux compagnies aériennes de faciliter l’opération de retour des Marocains de l’étranger.

Immédiatement après cette annonce du palais, la compagnie aérienne Royal Air Maroc dévoilait une vaste opération destinée à permettre aux Marocains de l’étranger de rentrer au pays : plus de 3 millions de billets à tarifs préférentiels.

L’idée est d’aider les familles à rejoindre facilement le Maroc. Ainsi, la moyenne des billets d’avion varie entre 150 et 97 euros l’aller-retour par personne, selon la taille de la famille. Mais l’offre suscite une vive polémique parmi les Marocains de la diaspora, rapporte, ce mardi 8 juin, Air Journal.

RAM : une offre qui tourne au fiasco

Selon le site spécialisé, « il était quasi impossible d’obtenir un billet au tarif préférentiel, que ce soit en direct sur le site de RAM ou via une agence de voyage en ligne ». Plus grave encore, Air Journal évoque l’annulation de milliers de réservations confirmées et ce « sans aucune explication ».

« Une affluence record a été constatée sur nos différents canaux de distribution -site internet, agences Royal Air Maroc et agences de voyage », a expliqué pour sa part la RAM dans un communiqué, précisant que « si les vols de certaines dates ont été totalement saturés, plus de 70 % de la capacité mise en place sur la période est encore disponible à la vente ».

« Nous encourageons donc les clients à rechercher des dates alternatives s’ils ne trouvent pas de place à leurs dates initialement prévues », a souligné la Royal Air Maroc.

Par ailleurs, Air Journal explique l’annulation sans raison des réservations confirmées par le fait que les tarifs spéciaux annoncés par le roi du Maroc devaient être réservés en classe Y uniquement qui, comme toutes les classes, doit être contingentée. « Mais RAM a mal gérée ce quota durant tout le week-end : elle a laissé passer un bon nombre de réservations qu’elle a ensuite tout simplement annulées », rapporte la même source.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus