1. Accueil
  2. Divers
  3. Ryanair et EasyJet : menaces de grève en France et en Belgique
Divers

Ryanair et EasyJet : menaces de grève en France et en Belgique

À l’approche des vacances scolaires, un avertissement est destiné aux voyageurs européens en raison de grèves aériennes. Ryanair et EasyJet sont particulièrement concernées.

L’information est rapportée par des médias britanniques : ceux qui souhaitent voyager au cours des prochaines vacances en Europe risquent de voir leur programme perturbé. Des compagnies aériennes européennes pourraient bien être touchées par une grève du personnel navigant commercial.

Les passagers d’EasyJet et de Ryanair pourraient être les plus impactés. Des syndicats de ces deux compagnies aériennes en France et en Belgique ont menacé de cesser toute activité durant la période des vacances de fin d’année 2022.

(Photo : Markus Mainka – stock.adobe.com)


La colère monte chez Ryanair et EasyJet

En France, le Syndicat national du personnel navigant commercial a fait part chez EasyJet d’un « risque très important » de grève. La raison ? Un conflit salarial toujours en cours qui concerne le personnel de cabine.

Sur leur site Internet, il est annoncé :

« Après plus de deux ans d’efforts colossaux des hôtesses et stewards français, au cours desquels nos conditions de travail se sont fortement dégradées en raison de graves erreurs stratégiques dont seule la direction est responsable, easyJet propose cette année des augmentations de salaire ne couvrant même pas l’inflation et rejetant les principaux éléments de nos revendications ».

Pendant ce temps, ACV Puls et CNE, deux syndicats belges, ont également lancé un préavis de grève chez Ryanair. « Le personnel exprimera sa colère » si ses revendications ne sont pas entendues, ont-il annoncé.

Ceci vient en réponse à la fermeture temporaire de la base de la compagnie aérienne située à l’aéroport de Bruxelles. Ryanair a proposé aux employés un transfert vers l’aéroport de Charleroi, à près de 50 km de là.

Selon les syndicats belges, la compagnie low cost aurait néanmoins décidé de faire travailler son personnel de Belgique par blocs de quelques jours dans d’autres bases européennes.

Un secrétaire permanent du CNE a formellement déclaré que c’était illégal. Si aucune résolution n’est rencontrée, les deux syndicats envisageront une action de grève qui aura un impact sur les « festivités de fin d’année ». Les négociations sont toujours en cours et aucune date de grève n’a encore été annoncée par aucun des syndicats.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus