1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Ryanair : grosse panique pour 23 passagers coincés à l’aéroport
Compagnies Aériennes

Ryanair : grosse panique pour 23 passagers coincés à l’aéroport

Des passagers de la compagnie low cost Ryanair se sont retrouvés coincés à l’intérieur d’un couloir dans la zone de pré-embarquement à l’aéroport. Une passagère a comparé la situation à une prise d’otage, décrivant la grosse panique qui s’est emparée de ces voyageurs.

Après avoir effectué toutes les étapes d’enregistrement à l’aéroport de Londres Stansted au Royaume-Uni, 23 passagers devant voler vers Zagreb, en Croatie se sont retrouvés enfermés dans un couloir situé dans la zone de pré-embarquement.

« Les gens tapaient sur les murs en appelant à l’aide »

Une passagère de 33 ans qui était enfermée avec 22 autres voyageurs a livré son témoignage à Daily Star à propos de cette mésaventure terrifiante.

Ryanair

Illustration : avion de la compagnie Ryanair. Par Stimmungsbilder1 – stock.adobe.com

Elle raconte qu’après avoir montré leur carte d’embarquement et s’être rangés dans le couloir, « nous avons attendu 10 à 15 minutes avant de commencer à échanger des regards inquiets, pensant que quelque chose n’allait pas ».

À ce moment-là, la porte à l’avant du couloir était fermée, « nous attendions qu’elle s’ouvre en pensant que nous serions ensuite conduits vers l’avion », a-t-elle ajouté. Cependant, certains passagers commençaient à paniquer.

Lire aussi : Atterrissage spectaculaire d’un avion Ryanair malmené par le vent

« Nous avons décidé de retourner à la porte par laquelle nous étions arrivés pour demander au personnel ce qui se passait, mais nous avons constaté que cette porte était également fermée ». C’est à ce moment-là que ces passagers se rendent compte qu’ils étaient enfermés, sans aucune issue.

Très vite, un véritable mouvement de panique s’est emparé du groupe. « Les gens tapaient sur les murs en appelant à l’aide. On avait l’impression d’être pris en otage ou quelque chose comme ça », ajoute encore la passagère, témoin de la scène.

Ryanair parle d’une « erreur humaine »

Les 23 voyageurs de Ryanair pris au piège ont attendu ainsi pendant une demi-heure, avant que l’un d’entre eux décide de déclencher l’alarme incendie pour attirer l’attention. Un membre du personnel est arrivé, leur demandant ce qu’ils faisaient dans ce couloir.

« À ce moment-là, j’étais juste choquée, car personne ne savait que nous étions là ». Le personnel de l’aéroport a informé ces passagers que leur avion était déjà parti. « Le pire, c’est que nous n’avons pas eu droit à la moindre excuse », a ajouté l’intervenante.

Lire aussi : Hôtel : elle révèle une astuce infaillible pour réserver moins cher

Les passagers ont passé la nuit dans un hôtel à côté de l’aéroport et ont été placés sur le prochain vol à 6 heures du matin du mardi 3 janvier.

Un porte-parole de Ryanair a évoqué une « erreur humaine commise par le personnel de manutention à l’aéroport de Londres Stansted », précisant qu’un « petit nombre de passagers n’a pas pu sortir des portes de la zone de pré-embarquement ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus