1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Ryanair : le retour de vacances à Marrakech se transforme en galère pour ces passagers français
Compagnies Aériennes

Ryanair : le retour de vacances à Marrakech se transforme en galère pour ces passagers français

Ryanair : le retour de vacances à Marrakech se transforme en galère pour ces passagers français

Un avion Ryanair. (Photo par Real_life / Adobe Stock)

La compagnie aérienne Ryanair se trouve de nouveau au cœur de vives critiques de ses passagers. Après le déroutement de leur vol pour des raisons liées à la météo, ces voyageurs se sont plaints de la prise en charge de la compagnie.

Le déroutement de vol vers un autre aéroport est une procédure de sécurité menée lorsque l’atterrissage dans l’aéroport de provenance n’est pas sécurisé. Toutefois, la compagnie est dans l’obligation d’honorer ses engagements jusqu’au bout, ce qui n’est pas souvent le cas.

Les passagers d’un vol Ryanair dérouté, livrés à eux-mêmes

Au retour d’un séjour à l’occasion du Nouvel An à Marrakech, au Maroc, le mardi 2 janvier, un couple de passagers Ryanair qui devaient atterrir à Vatry, à l’Est de la France, se sont retrouvés à Bordeaux.

Alors que le vol devait atterrir à Vatry aux alentours de 17 h 30, l’équipage a annoncé aux voyageurs à 17 h 20 que l’avion ne pouvait pas se poser en raison des conditions météo, rapporte le journal Sud Info.

Le commandant de bord du vol Ryanair a mis le cap sur l’aéroport de Bordeaux, au Sud-Ouest de la France, où il a atterri à 18 h 30. « Et là, les portes ne s’ouvrent pas : on a attendu jusqu’à 20 h 40 avant de pouvoir sortir », témoignent Pascal et Florence au même journal.

Après avoir été autorisés à débarquer de l’avion, les passagers sont livrés à eux-mêmes. À 23 h 12, ils étaient informés qu’ils allaient être hébergés dans un hôtel pour la nuit, en attendant le départ de leur vol le lendemain vers Vatry.

« C’est surtout la mauvaise gestion du conflit qu’on reproche à Ryanair ! »

Arrivés très tard dans l’établissement, les voyageurs du vol dérouté de Ryanair n’ont trouvé rien à manger. « Il y avait des familles avec enfants qui étaient en panique. Une dame avec un bébé s’est même mise à pleurer », ajoute le couple.

Le lendemain, les passagers sont de nouveau confrontés à des « difficultés administratives à l’aéroport de Bordeaux ». Pascal et Florence affirment qu’ils ne sont pas près d’oublier cette mésaventure avec Ryanair.

Ils précisent qu’ils ne remettent pas en cause le déroutement du vol, bien que la compagnie aurait pu prendre ses dispositions avec les informations météorologiques dont elle dispose. « C’est surtout la mauvaise gestion du conflit qu’on reproche à Ryanair ! », ajoutent-ils.

SUR LE MÊME SUJET :

Leur avion décolle en 2024 mais leur rêve d’atterrir en 2023 est gâché par un retard

Ryanair : ils devaient atterrir en France, ils se retrouvent en Belgique

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus