1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Ryanair : les pilotes n’attendront plus les passagers en retard
Compagnies Aériennes

Ryanair : les pilotes n’attendront plus les passagers en retard

En cette période de fin d’année déjà chaotique, les Britanniques devront faire face à 18 jours de grèves affectant le secteur de l’aviation. Après plusieurs vols annulés en raison de conditions météorologiques défavorables, les aéroports risquent d’être de nouveau perturbés par des grèves.

Au vu de la situation, les pilotes de la compagnie aérienne Ryanair sont instruits de ne pas attendre les passagers en retard durant cette période. Néanmoins, selon l’un d’eux, cette mesure ne serait pas respectée à la lettre. Le tabloïd Mirror donne plus de précisions à ce sujet, ce mercredi 14 décembre.

À cause des grèves, les pilotes Ryanair sont prêts à faire exception aux règles

Sous couvert d’anonymat, le pilote de ligne a révélé que ses collègues et lui-même retardaient délibérément leurs vols au cours des derniers mois. Ils le feraient dans l’unique but d’attendre les passagers et leurs bagages pris dans le chaos des aéroports.

Par Alfredo / Adobe Stock

Pourtant, Ryanair a ordonné à son personnel de bord de ne plus le faire. Le pilote a déclaré que l’application stricte de cette politique pourrait fortement impacter les voyageurs plus tard ce mois-ci. En effet, des grèves seront à prévoir auprès des bagagistes et agents en charge du contrôle frontalier.

« Beaucoup de gens seront potentiellement affectés », confie-t-il à Mirror. « Les retardataires, personnes âgées et familles voyageant avec des poussettes auront des difficultés ».

S’exprimant sur les prochaines grèves annoncées par la police des frontières britannique, il précise : « Lorsqu’elles auront lieu, elles entraîneront encore plus de retards dans les aéroports, ce qui aggravera la situation. Les passagers seront ralentis et arriveront en retard à la porte d’embarquement ».

Il est rappelé que Ryanair applique une échéance de 15 minutes précédant l’heure de départ de ses vols. Au-delà, les portes d’embarquement sont fermées. Malgré cela, le pilote se veut rassurant. Il affirme que la plupart de ses pairs « seraient heureux de patienter quelques minutes supplémentaires en cas de retard ».

Le pilote Ryanair anticipe « l’hiver le plus chargé qu’ils aient connu »

Un porte-parole de Ryanair a déclaré : « La procédure standard veut que nous fermions nos portes d’embarquement à l’heure, afin de permettre à l’écrasante majorité des passagers qui arrivent à l’heure de partir ».

Il en profite pour rappeler : « En raison de la pénurie de personnel de contrôle du trafic aérien en Europe, si nous manquons notre créneau de décollage, cela peut retarder le vol de trois heures. Il est de la responsabilité de chacun de s’assurer d’arriver à la porte d’embarquement à l’heure ».

Le pilote de Ryanair a aussi prédit des annulations de vols pendant la période de grève et des « retards considérables » dans les aéroports. Des passagers risquent également d’être bloqués dans les avions une fois arrivés à destination.

« Je m’attends à ce que la situation impose que les voyageurs restent à bord car le terminal sera plein », prédit-il. « C’est l’hiver le plus chargé que nous ayons connu depuis de nombreuses années. Ces grèves ne peuvent qu’aggraver la chose ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus