1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Souad Zitouni, la députée franco-algérienne qui défend les musulmans
Visas et Immigration

Souad Zitouni, la députée franco-algérienne qui défend les musulmans

En France, Souad Zitouni est l’une des rares députées de la majorité au pouvoir à monter au créneau pour défendre la communauté musulmane souvent critiquée, mais à qui on accorde peu ou prou le droit de s’exprimer. Malgré une carrière politique courte, elle n’hésite pas à assumer ses opinions, quitte à bousculer à l’Assemblée Nationale.

Souad Zitouni est lasse de ce « tribunal contre l’Islam » qui se déroule en France et compte bien le crier haut et fort. La députée du Vaucluse fait l’actualité française pour ses prises de position sur le projet de loi contre le séparatisme religieux actuellement débattu à l’Assemblée Nationale.

Cette loi vise à mettre en place des mesures de lutte contre l’Islam radical, or les débats autour du projet de loi ne cessent de déraper. Alors qu’il est question de combattre les dérives islamistes, les députés français persistent à s’acharner contre les femmes voilées, voulant à tout prix supprimer le foulard à l’université ou encore chez les accompagnatrices scolaires.

Le vivre ensemble n’est pas le vivre pareil

Cette obsession de la politique française dépasse Souad Zitouni qui n’a pas mâché ses mots, mercredi soir lors de débats interminables sur cette loi qui ont à nouveau dérapé sur la question du voile.

La députée d’origine algérienne estime que la France mène une fronde contre l’Islam en général et les musulmans sans distinction. « Le tribunal auquel j’assiste aujourd’hui, c’est celui contre l’Islam et les musulmans », a-t-elle exprimé avec colère.

Elle a appelé à élever le débat et d’arrêter d’empiéter sur les libertés des femmes musulmanes affirmant que les femmes musulmanes ne sont pas des femmes soumises ou « des majeures incapables ».

Elle a même partagé son témoignage en tant qu’avocate, affirmant qu’elle défend souvent des femmes musulmanes qui demandent le divorce car elles souhaitent porter le voile, alors que leurs maris refusent. Souad Zitouni a rappelé que le « vivre ensemble n’est pas le vivre pareil » et qu’il est temps d’accepter la liberté de culte des musulmans.

Un parcours multiple

Souad Zitouni ne peut concevoir une France où l’on veut homogénéiser la population et effacer les différences. La  jeune aux multiples cultures, a grandi au cœur du cosmopolitisme.

Née en Algérie, dans un milieu modeste, elle rejoint la France avec ses parents à l’âge de 4 ans. Elle grandit à Marseille et fait ses études de droit à côté, à Aix-en-Provence. Fille d’ouvrier, avec une double nationalité, Souad doit redoubler d’effort pour trouver sa place mais parvient à abattre toutes les barrières qui se présentent devant elle. Elle est désormais avocate et députée du parti d’Emmanuel Macron, La République en marche (LREM) depuis l’an dernier.

Ainsi, malgré son jeune parcours dans la politique, Souad Zitouni tente de défendre les groupes et personnes ostracisées en dépit du qu’en dira-t-on. Son expérience personnelle lui rappelle qu’elle se doit de prendre position pour des citoyens qui ne sont pas considérés. Elle participe non seulement activement aux débats à l’Assemblée Nationale, et reste active sur le terrain pour offrir une tribune aux musulmans. Elle a notamment cosigné une tribune avec des députés LREM afin d’empêcher les dérives du débat sur la laïcité et de cesser l’acharnement sur les femmes voilées.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus